Crédit photo : Pexels/Pixabay / Les croyances limitantes sont des idées que nous avons sur nous-même et sur le monde qui nous empêchent de devenir la meilleure version de nous-même.
/

4 étapes pour surmonter vos croyances limitantes

Vos objectifs sont entravés par des croyances limitantes que vous entretenez

442 vues
Publié dans Tonyrobbins.com

Quand avez-vous pour la dernière fois abandonner quelque chose et quelle en était la raison ? De même, lorsque vous avez échoué la dernière fois, avez-vous cherché la raison de cet échec ? Si votre réponse ne se résume pas à « j’ai fait de mon mieux et j’ai appris une leçon, je ferai mieux la prochaine fois », vous vous donnez des excuses et vous laissez vos croyances limitantes entraver vos objectifs.

Il peut être difficile de surmonter les croyances limitantes, qui souvent prennent racine en nous dès l’enfance. Cependant, en apprenant à les identifier et à intégrer des stratégies concrètes pour les changer dans votre vie quotidienne, vous pouvez enfin réaliser tout ce dont vous avez toujours rêvé.

Crédit photo : Tony Robbins
Nous pouvons maîtriser nos émotions, trouver les leçons de l’échec, prendre des décisions plus intelligentes et travailler vers nos objectifs.

1. Identifiez vos croyances limitantes

Pour surmonter les croyances limitantes, la première étape consiste à les définir et à les identifier. Ces croyances sont des idées que nous avons sur nous-mêmes et sur le monde, qui nous empêchent d’atteindre notre plein potentiel. Elles nous retiennent de différentes manières, nous faisant sentir que nous ne méritons pas le succès, que nous ne sommes pas aussi compétents que les autres, et que le monde est contre nous. Les croyances limitantes sont généralement classées en quatre catégories :

Les croyances limitantes sur la réalité qui nous entoure

Les croyances limitantes concernent souvent la perception de la réalité, ainsi que la croyance que nos capacités sont hors de notre contrôle. Certaines croyances limitantes courantes portent sur le manque de temps. Les croyances limitantes sur le monde comprennent également le déni, comme « le véritable amour n’existe pas » ou « il est impossible de trouver une carrière épanouissante ». Modifier de telles croyances limitantes est l’une des tâches les plus ardues de notre vie, mais une fois que nous y parvenons, nous sommes récompensés par des possibilités inimaginables.

Crédit photo : Pexels/Alena Darmel
La certitude tue les rêves, et les croyances limitantes sont les meilleures amies de la certitude.

Les croyances limitantes liées aux autres

Les croyances limitantes sur les autres sont liées à la préoccupation excessive pour le regard des autres sur soi. Souvent, l’anxiété sociale est alimentée par la croyance limitante que les autres penseront de manière négative à notre sujet, que nous sommes maladroits, stupides ou peu aimables. Une autre croyance limitante sur les autres est liée à la perfection, où l’on croit que les autres seront déçus ou ne nous aimeront pas si nous n’agissons pas d’une certaine manière. Cette croyance peut entraver notre capacité à être authentiques et à nous connecter avec les autres de manière significative.

Les croyances limitantes personnelles

Les croyances limitantes sur soi se produisent lorsque l’on croit que l’on est intrinsèquement maladroit, stupide ou détestable, contrairement à ce que les autres peuvent penser. Il est également courant d’avoir d’autres croyances limitantes sur soi, comme l’idée que l’on est trop vieux, trop laid ou que l’on ne peut pas acquérir de nouvelles compétences. Ces croyances ne sont pas des faits, mais plutôt une histoire que l’on se raconte à soi-même, et il est possible de changer cette histoire en travaillant sur nos pensées et nos croyances.

« Vous êtes l’architecte de votre vie. Vous êtes capable de tout. Il est temps d’arrêter de laisser les croyances limitantes vous retenir. »

Tony Robbins

Les croyances limitantes justifiées

Saviez-vous que les croyances limitantes peuvent parfois sembler justifiées et nous donner une certaine forme de pouvoir ? Cependant, croire que le monde nous doit quelque chose, que nous sommes supérieurs aux autres ou que les autres ne nous comprennent pas est souvent une excuse pour éviter de sortir de notre zone de confort et de nous développer. Ces croyances limitantes peuvent nous retenir et nous empêcher d’atteindre notre plein potentiel.

Crédit photo : Pexels/Lukas
Surmonter les croyances limitantes en développant un locus de contrôle interne.

2. Prenez le contrôle de votre vie

Beaucoup de gens ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs parce qu’ils ne prennent pas la responsabilité de leur vie. Au lieu de cela, ils croient que leur situation est hors de leur contrôle et qu’ils sont des victimes des circonstances. Cette façon de penser reflète un locus de contrôle externe, qui est en soi une croyance limitante. Pour surmonter les croyances limitantes, il est essentiel de développer un locus de contrôle interne, où votre propre comportement détermine votre destin.

La vie est remplie d’événements qui échappent à notre contrôle, mais ce que nous pouvons contrôler, c’est notre façon de réagir à ces événements. Nous avons la capacité de maîtriser nos émotions, de tirer des enseignements de nos échecs, de prendre des décisions plus éclairées et de travailler à atteindre nos objectifs, même dans les circonstances les plus difficiles. En cultivant cette attitude, nous pouvons faire face aux obstacles avec confiance et détermination, plutôt que de nous sentir impuissants et découragés.

3. Ouvrez-vous à de nouvelles perspectives

Les croyances limitantes sont difficiles à surmonter en raison de notre besoin de certitude. La certitude est l’un des six besoins humains les plus puissants et elle nous apporte confort et stabilité dans nos vies. Cependant, elle peut également nous retenir, nous empêchant de quitter un emploi que nous détestons ou de sortir de relations malsaines avec des partenaires, des amis et de la famille. La certitude peut également nous empêcher de réaliser nos rêves, comme voyager en Afrique ou écrire un roman.

La certitude tue les rêves, et les croyances limitantes renforcent la certitude. Au lieu de vous concentrer sur ce que vous ne pouvez pas faire, rêvez grand. En imaginant vos regrets futurs, vous pouvez trouver une motivation puissante pour surmonter vos croyances limitantes et aller de l’avant dans la vie. Lorsque vous serez plus âgé et que vous regarderez en arrière sur votre vie, quels seront vos regrets ? Cette question peut vous aider à trouver la motivation nécessaire pour sortir de votre zone de confort et poursuivre vos rêves.

4. Adoptez une attitude bienveillante envers vous-même

Les croyances limitantes sont souvent alimentées par un discours intérieur négatif qui nous dit pourquoi nous ne pouvons pas, ne voulons pas ou ne devons pas faire quelque chose. Ce discours intérieur est constant et si nous y prêtons trop d’attention, il peut nous empêcher de réaliser notre potentiel. Avec des milliers de pensées qui traversent notre esprit chaque jour, il peut être difficile de remarquer les croyances limitantes qui nous retiennent.

La première étape pour surmonter les croyances limitantes est de remarquer comment notre discours intérieur nous parle. En notant les pensées négatives qui nous viennent à l’esprit dans des moments de stress ou de découragement, nous pouvons identifier les croyances limitantes qui nous retiennent. En prenant conscience de ces pensées, nous pouvons les arrêter et les remplacer par des affirmations positives qui nous encouragent à aller de l’avant.

Se débarrasser des croyances limitantes est essentiel pour notre croissance personnelle et notre réussite dans tous les aspects de notre vie. Nous avons le pouvoir de façonner notre propre destinée et de réaliser tout ce que nous désirons. Il est temps de laisser tomber les croyances limitantes qui nous retiennent et de cultiver une voix intérieure encourageante qui nous soutient dans nos efforts. En faisant cela, nous pouvons atteindre notre plein potentiel et vivre la vie que nous souhaitons vraiment.

SOURCE : Tony Robbins
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Sortir sans crainte de votre zone de confort

Prochain article

Dégradation ciblée : mettre l’autophagie au travail

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.