Crédit photo : Pexels/Eren Li / En prenant soin de la santé oculaire plus tôt, nous pouvons prévenir des conséquences graves plus tard
/
572 vues
4 minutes de lecture

On se perd pas de vue ?

La perte de vision est souvent facile à traiter et à gérer, mais la négligence des tests oculaires est étonnante.

Publié dans Centre for Ageing Better

Bien que la perte de vision ne soit pas une partie inévitable du vieillissement, il y a des choses que nous pouvons faire pour aider à conserver notre vision plus tard dans la vie, selon Aideen Young, Gestionnaire principal des données probantes – Recherche, impact et voix. La Semaine nationale de la santé oculaire existe « pour communiquer l’importance d’une bonne santé oculaire » et encourager « les gens de tous les horizons à mieux prendre soin de leurs yeux et à subir des tests de vue réguliers ».

Crédit photo : Unsplash/Centre for Ageing Better
La déficience visuelle est un problème particulier à mesure que nous prenons de l’âge

Bien qu’elle puisse toucher l’ensemble de la population, nous savons que la déficience visuelle est un problème particulier à mesure que nous vieillissons. Dans le groupe d’âge des 50 à 69 ans, la cécité et la déficience visuelle sont l’un des principaux facteurs contribuant à l’invalidité. Une personne sur neuf âgée de 60 ans et plus ; une personne sur cinq âgée de 75 ans et plus ; et une personne sur deux âgée de 90 ans et plus vit avec une perte de vision. Et il existe une disparité ethnique prononcée, les personnes noires africaines et caribéennes étant quatre à huit fois plus susceptibles de développer certaines formes de glaucome et les personnes sud-asiatiques trois fois plus susceptibles de développer une maladie oculaire diabétique.

Crédit photo : Pexels/Thirdman
Les personnes malvoyantes peuvent éprouver des problèmes de mobilité et d’isolement social

La déficience visuelle liée à l’âge (qui comprend des éléments tels que la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la cataracte, le glaucome, la maladie oculaire diabétique et la dégénérescence myope) est l’un des principaux facteurs contribuant à l’invalidité plus tard dans la vie et peut même avoir une incidence sur l’espérance de vie. Les personnes malvoyantes peuvent éprouver des problèmes de mobilité et d’isolement social, peuvent avoir des problèmes de prise correcte des médicaments et courent un risque significativement plus élevé de chutes et d’hospitalisation ultérieure. En effet, la déficience visuelle chez les personnes âgées est associée à la dépression, à une mauvaise qualité de vie, à un déclin cognitif, à des limitations dans la capacité d’effectuer des fonctions quotidiennes normales et même à une mortalité accrue.

Entre 40 et 50 ans, des tests oculaires réguliers sont extrêmement importants.

Réduire le risque de perte de vision

Il y a beaucoup de choses qui peuvent augmenter notre risque de perdre la vue en vieillissant. Le tabagisme, l’hypertension, l’obésité, le manque d’exercice et/ou une alimentation pauvre en oméga 3 et 6, en vitamines, en caroténoïdes et minéraux et riche en gras sont tous des facteurs de risque de plusieurs affections visuelles liées à l’âge.

Crédit photo : Pexels/Thirdman
La déficience visuelle chez les personnes âgées est associée à la dépression, à une mauvaise qualité de vie, à un déclin cognitif, à des limitations dans la capacité d’effectuer des fonctions quotidiennes normales et même à une mortalité accrue

Cela signifie que, tout comme pour d’autres conditions liées à l’âge, la prévention de la déficience visuelle à long terme signifie un mode de vie sain.

Et lorsqu’une déficience visuelle survient, une perte de vision supplémentaire peut être évitée si la condition est détectée et traitée suffisamment tôt. Le glaucome, par exemple, est traité avec des gouttes oculaires en premier lieu, ou un traitement au laser ou une intervention chirurgicale si les gouttes oculaires n’ont pas réussi. Un an après la chirurgie, le taux de réussite de la chirurgie du glaucome est d’environ 70 à 90%. Des injections simples pour la dégénérescence maculaire humide liée à l’âge arrêtent la détérioration de la vision chez 9 personnes traitées sur 10 et améliorent réellement la vision chez 3 personnes sur 10.

Malgré la facilité et l’efficacité du traitement et de la prise en charge de ces affections, le niveau de sous-diagnostic est étonnant.

Dans une étude, les trois quarts des personnes atteintes de glaucome défini n’étaient pas connues des services oculaires. Une autre étude a révélé de graves problèmes visuels chez un tiers des patients fréquentant un hôpital de jour gériatrique, plus de la moitié avaient des cataractes traitables. On estime que plus d’un demi-million de personnes en Angleterre ont une déficience visuelle. Parmi les personnes âgées qui tombent à cause d’une mauvaise vision, les trois quarts avaient une déficience visuelle facilement corrigible.

Faire plus pour prévenir et réduire la déficience visuelle

Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Au moins la moitié de tous les cas de perte de vision au  seraient évitables s’ils étaient diagnostiqués et traités suffisamment tôt.

Des examens oculaires réguliers sont la première étape. Mais environ la moitié des personnes âgées de 60 ans et plus n’ont pas de test de la vue annuel. Une étude suggère que certaines personnes ne voient pas la nécessité de consulter leur optométriste parce qu’elles peuvent acheter des lunettes de lecture bon marché directement. Il est clair qu’il faut s’assurer que les gens comprennent la fonction et l’importance des examens de la vue et la nécessité d’agir rapidement.

Nous devons également changer les attitudes afin que la perte de vision ne soit pas considérée comme une partie normale du vieillissement. Et il est important de comprendre les liens entre les conditions sensorielles, y compris la perte de vision et d’autres résultats négatifs, et d’apprécier l’importance de les diagnostiquer chez les patients âgés et de s’assurer qu’ils sont référés à des spécialistes le cas échéant.

Il est important de commencer entre 40 et 50 ans, des tests oculaires réguliers qui sont extrêmement importants. Si les gens commencent à prendre soin de leur santé oculaire, ils peuvent prévenir de conséquences graves plus tard.

SOURCE : Centre for Ageing Better
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

L’intelligence artificielle veut tuer le cancer !

Prochain article

6 respirations par minute et …

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.