Crédit photo : Eat This, Not That/Augmenter votre exercice sur une période de six ans au cours de la phase d’âge moyen de la vie est lié à un risque réduit d’insuffisance cardiaque.
/

Améliorer la santé cardiaque après 45 ans

Donnez à votre santé cardiaque un coup de pouce majeur en faisant cet entraînement combiné.

471 vues
Publié dans Eat This, Not That par Alexa Mellardo

Si vous faites du cardio une priorité en matière de forme physique, préparez-vous à intensifier votre activité physique. Cet entraînement soutenu par la science peut améliorer votre santé cardiaque après 45 ans, et nous sommes presque sûrs que vous allez l’adorer.

Crédit photo : Pexels/Barbara Olsen
Une combinaison d’activité aérobique et d’entraînement en résistance est bon pour le cœur.

Selon la recherche, en effectuant un entraînement combiné intense, qui consiste à la fois en des entraînements de résistance et des entraînements cardio, vous pouvez sérieusement améliorer votre santé cardiaque, et la science l’affirme. Pourquoi 45 ans est-il le chiffre magique ? Selon une étude réalisée par John Hopkins Medicine, augmenter votre exercice sur une période de six ans au cours de la phase d’âge moyen de la vie est lié à un risque réduit d’insuffisance cardiaque.

Alors lisez la suite pour en savoir plus sur la façon dont ce type d’entraînement productif peut faire une différence substantielle pour votre santé cardio. Et ensuite, consultez les meilleurs exercices pour retrouver l’équilibre après 60 ans.

Crédit photo : Shvets production
Les mouvements de résistance renforcent la densité osseuse et la masse musculaire.

La différence entre les exercices aérobiques et de résistance

Des ajustements dans l’exercice et l’alimentation peuvent certainement équivaloir à un mode de vie plus sain. Il existe de nombreuses recommandations fournies par l’American Heart Association, l’American College of Sports Medicine et plus encore concernant l’hypertension. La plupart d’entre eux mettent l’accent sur l’exercice aérobique, mais n’offrent pas autant d’informations sur les bienfaits dérivés de l’exercice de résistance, en particulier en ce qui concerne la condition cardiovasculaire chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

En règle générale, les séances d’entraînement aérobiques favorisent une meilleure santé cardiorespiratoire. Les exercices aérobiques diffèrent des mouvements de résistance, qui se concentrent sur le renforcement de vos muscles et l’amélioration de la composition corporelle. Les mouvements de résistance renforcent votre densité osseuse et votre masse musculaire.

La combinaison d’exercices aérobiques et de résistance peut être bénéfique pour les personnes qui présentent un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire.

La recherche a révélé qu’en combinant les deux exercices aérobiques et de résistance, vous pouvez réduire considérablement votre tension artérielle. Cette petite réduction fait une énorme différence ! Une personne peut réduire le risque d’accident vasculaire cérébral de 8% à 14%, de mort cardiaque jusqu’à 5% et de décès en général de 4%, en suivant ces entraînements. Les recherches antérieures sur les risques cardiovasculaires et de pression artérielle ont mis l’accent sur la résistance ou les séances d’entraînement aérobiques, et non sur les avantages de combiner les deux formes d’exercice.

Crédit photo : Eat This, Not That
Les séances d’entraînement aérobiques favorisent une meilleure santé cardiorespiratoire.

L’étude a consisté à observer 69 personnes âgées de 45 à 74 ans. Chaque participant a reçu un diagnostic d’hypertension, d’obésité ou de surpoids et de sédentarité. Les individus ont été inclus au hasard dans l’un des quatre groupes. Trois groupes ont effectué des programmes d’exercices pendant huit semaines et un groupe témoin n’en a pas fait. Tous les groupes ont été observés pour la pression artérielle et les risques cardiovasculaires, et ont été répartis comme suit : exercice aérobique seulement, séances de 60 minutes ; entraînement en résistance seulement, séances de 60 minutes ; entraînement aérobie et de résistance combinés, séances égales de 30 minutes de chacun ; et le groupe témoin ne faisant pas d’exercice.

Les chercheurs ont constaté que les participants qui présentaient un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire bénéficiaient d’un entraînement combiné pendant seulement huit semaines par rapport au même temps consacré à l’entraînement en résistance ou à l’exercice aérobique seul. Ces deux formes de fitness sont bénéfiques individuellement pour limiter le risque de maladie cardio. Plus précisément, 30 minutes d’exercice aérobique et 30 minutes d’entraînement en résistance, trois fois par semaine.

Que retenir de cette étude ? Effectuer régulièrement une combinaison d’activité aérobique et d’entraînement en résistance dans votre entraînement est un cadeau pour votre cœur !

SOURCE : Eat This, Not That
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Alimentation limitée dans le temps : effets anti-âge et anticancéreux

Prochain article

Une rémission chez près de 80% des patients

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.