Crédit photo : Pexels/Cottonbro Studio
/

Arrêter le discours négatif et réduire le stress

La pratique de la pensée positive peut s'avérer utile pour gérer le stress et favoriser un mieux-être physique et mental. Il est conseillé de s'exercer à surmonter les pensées négatives qui peuvent influencer notre état d'esprit, en utilisant des exemples concrets

537 vues
Publié dans Mayo Clinic

La façon dont nous percevons la vie peut être reflétée par notre réponse à la question classique de savoir si notre verre est à moitié vide ou à moitié plein. Cette vision peut influencer notre attitude envers nous-mêmes et la vie en général, et déterminer si nous sommes optimistes ou pessimistes. De plus, cette vision peut avoir un impact sur notre santé.

Crédit photo : Pexels/Andrea Piacquadio
Avoir une attitude positive vous permet de mieux faire face aux situations stressantes.

Les études ont démontré que des traits de personnalité tels que l’optimisme ou le pessimisme peuvent affecter divers aspects de notre santé et de notre bien-être. Ainsi, la pensée positive, qui est souvent liée à l’optimisme, est un élément clé pour gérer efficacement le stress, ce qui a de nombreux avantages pour la santé. Même si vous avez tendance à être pessimiste, il est possible d’apprendre des compétences de pensée positive pour améliorer votre état d’esprit.

Crédit photo : Pexels/Italo Melo
Donnez-vous la permission de sourire ou de rire, surtout dans les moments difficiles.

La pensée positive et son impact sur la voix intérieure

La pratique de la pensée positive ne consiste pas à ignorer les situations désagréables de la vie, mais plutôt à adopter une attitude plus positive et productive face à celles-ci. Il s’agit de croire que le meilleur est possible plutôt que de s’attendre au pire.

Le processus de la pensée positive débute souvent par le discours intérieur, qui correspond aux pensées implicites qui traversent notre esprit en permanence. Ces pensées peuvent être positives ou négatives, et certaines sont basées sur la logique et la raison, tandis que d’autres peuvent être influencées par des idées fausses ou des préjugés. Il est important de prendre conscience de ces pensées pour pouvoir les influencer positivement.

La pensée positive qui accompagne l’optimisme est un élément clé d’une gestion efficace du stress.

En fonction de la nature des pensées qui vous traversent l’esprit, votre attitude envers la vie peut être plus ou moins pessimiste. Si la majorité de vos pensées sont négatives, il est probable que vous adoptiez une vision pessimiste des choses. En revanche, si la plupart de vos pensées sont positives, vous pouvez être considéré comme un optimiste, qui pratique la pensée positive.

Crédit photo : Pexels/Yan Krukau
Les personnes positives et optimistes ont tendance à adopter un mode de vie plus sain.

Les avantages de la pratique de la pensée positive pour le bien-être

Les scientifiques continuent d’explorer les effets de la pensée positive et de l’optimisme sur la santé. Les avantages pour la santé liés à la pratique de la pensée positive comprennent :

  • Une durée de vie plus longue
  • Des taux de dépression plus faibles
  • Des niveaux de détresse et de douleur réduits
  • Une plus grande résistance aux maladies
  • Un meilleur bien-être physique et mental
  • Une meilleure santé cardiovasculaire et une réduction du risque de décès dus à des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux
  • Une réduction du risque de décès par cancer, maladies respiratoires et infections
  • Des capacités d’adaptation renforcées pendant les périodes de stress et de difficulté

Les raisons exactes pour lesquelles la pensée positive peut offrir ces avantages pour la santé ne sont pas encore complètement comprises. Une théorie est que l’adoption d’une attitude positive permet de mieux faire face aux situations stressantes, réduisant ainsi les effets négatifs du stress sur le corps. Il est également supposé que les personnes ayant une attitude positive et optimiste ont tendance à adopter un mode de vie plus sain, incluant davantage d’activité physique, un régime alimentaire équilibré, et une consommation de tabac et d’alcool modérée.

Savoir repérer les pensées négatives

Si vous n’êtes pas certain si votre discours intérieur est principalement positif ou négatif, voici quelques exemples courants de discours intérieurs négatifs :

  • Filtrage : vous vous concentrez exclusivement sur les aspects négatifs d’une situation, en ignorant les aspects positifs. Par exemple, si vous avez eu une journée de travail très productive et que vous avez reçu des compliments pour votre travail, vous ne retenez que le fait que vous avez encore beaucoup de tâches à accomplir.
  • Personnalisation : lorsque quelque chose de mal se produit, vous avez tendance à vous blâmer automatiquement. Par exemple, si une soirée avec des amis est annulée, vous supposez que c’est à cause de vous.
  • Catastrophisme : vous anticipez automatiquement le pire scénario possible, même si la situation est relativement mineure. Par exemple, si une erreur de commande se produit au drive, vous pensez que le reste de votre journée sera catastrophique.
  • Blâme : vous cherchez à blâmer quelqu’un d’autre pour ce qui vous arrive plutôt que de prendre la responsabilité de vos propres pensées et émotions. Par exemple, si vous avez beaucoup de tâches à accomplir et que vous ne les faites pas, vous pouvez blâmer les autres pour votre manque de productivité.
  • Exagération : vous accordez trop d’importance à des problèmes mineurs et leur donnez une ampleur disproportionnée.
  • Perfectionnisme : vous vous fixez des objectifs impossibles et cherchez à être parfait pour les atteindre, ce qui peut vous conduire à l’échec.
  • Polarisant : vous voyez les choses de manière très binaire, comme étant soit bonnes, soit mauvaises, sans chercher à trouver un juste milieu.

Valoriser la pensée positive dans sa vie quotidienne

Il est possible d’apprendre à transformer les pensées négatives en pensées positives en adoptant des pratiques régulières. Bien que ce processus puisse prendre du temps, il est possible de changer ses habitudes de pensée pour adopter une attitude plus positive et optimiste. Voici quelques exemples de comportements et de modes de pensée qui peuvent aider à favoriser la positivité :

  • Identifiez les domaines à changer. Si vous cherchez à adopter une attitude plus positive et optimiste, commencez par identifier les domaines de votre vie dans lesquels vous avez tendance à penser négativement, qu’il s’agisse du travail, des déplacements quotidiens, des changements de vie ou des relations. Pour commencer, vous pouvez vous concentrer sur un domaine spécifique et essayer de l’aborder de manière plus positive. Par exemple, en remplaçant une pensée négative par une pensée positive pour gérer le stress.
  • Vérifiez vous-même. Il peut être utile de vérifier régulièrement vos pensées au cours de la journée pour vous assurer qu’elles sont majoritairement positives. Si vous remarquez que vous avez tendance à avoir des pensées négatives, cherchez des moyens de les transformer en pensées positives. Par exemple, si vous vous inquiétez de ne pas être capable de terminer une tâche à temps, essayez de vous concentrer sur les étapes que vous avez déjà accomplies plutôt que sur celles qui restent à faire.
  • Soyez ouvert à l’humour, même dans les moments difficiles. Donnez-vous la permission de sourire ou de rire lorsque cela est possible, et cherchez à trouver de l’humour dans les événements quotidiens. En trouvant des raisons de rire dans la vie, vous pouvez réduire votre niveau de stress et adopter une attitude plus positive.
  • Adoptez un mode de vie sain et gérer le stress de manière saine. Il est important de suivre un mode de vie sain. Essayez de faire de l’exercice régulièrement, même si ce n’est que pour quelques minutes chaque jour. L’exercice peut aider à améliorer l’humeur et à réduire le stress. Assurez-vous également de suivre une alimentation saine et de dormir suffisamment. Apprenez des techniques pour gérer le stress, comme la méditation ou la respiration profonde.
  • Entourez-vous de personnes positives et solidaires, qui peuvent vous soutenir et vous donner des conseils utiles. Évitez les personnes négatives qui peuvent augmenter votre niveau de stress et nuire à votre santé mentale. En passant du temps avec des personnes positives, vous pouvez adopter une attitude plus optimiste et réduire votre niveau de stress.
  • Pratiquez un discours intérieur positif en étant bienveillant et encourageant envers vous-même. Évitez les pensées négatives et remplacez-les par des affirmations positives sur vous-même. Si vous avez des pensées négatives, essayez de les évaluer de manière objective et de trouver des aspects positifs dans la situation. Pensez aux choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant dans votre vie, ce qui peut vous aider à adopter une attitude plus positive.

Intégrer la pratique de la pensée positive dans sa routine quotidienne

Si vous avez une tendance naturelle à adopter une perspective négative, il ne faut pas s’attendre à devenir optimiste du jour au lendemain. Toutefois, avec de la pratique, vous pouvez progressivement réduire l’autocritique dans votre discours intérieur et vous accepter davantage. Vous pouvez également devenir moins critique envers le monde qui vous entoure. Une attitude d’esprit positive peut vous aider à gérer le stress de manière constructive et contribuer aux avantages observés de la pensée positive sur la santé. Ces avantages sont nombreux et bien documentés.

SOURCE : Mayo Clinic
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Protéines de soja : moins de maladie cardiaque

Prochain article

Thérapie génique et cellules cérébrales

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.