Crédit photo : Dr Axe/La phytothérapie est une forme de médecine à base de plantes soutenue par la science qui utilise des composés et des extraits végétaux spécifiques pour favoriser la guérison.
/

La phytothérapie, sève qui peut !

L'utilisation de la médecine à base de plantes et de molécules végétales pour la guérison, communément appelée phytothérapie, est en train de gagner en popularité

1 749 vues
Publié dans Dr Axe par Christine Ruggeri, CHHC

Saviez-vous qu’aux États-Unis, les réactions indésirables aux médicaments représentent la quatrième cause de décès ? D’après une étude menée par l’Université Harvard, les médicaments prescrits ont une probabilité de 1 sur 5 de provoquer des réactions graves après leur approbation. Environ 1,9 million de patients sont hospitalisés chaque année en raison de médicaments correctement prescrits, tandis que 840 000 patients subissent des effets indésirables graves suite à l’utilisation de médicaments sur ordonnance pendant leur séjour à l’hôpital. Il est donc crucial de prendre en compte les risques associés aux médicaments et d’envisager des alternatives plus sûres lorsque cela est possible.

Crédit photo : Unsplash/The-Lore
les médicaments modernes qui sont censés nous guérir peuvent parfois finir par nous nuire.

Les chiffres révèlent une réalité déconcertante : les médicaments modernes, censés nous soigner, peuvent parfois nous causer plus de mal que de bien. C’est pourquoi de plus en plus de personnes se tournent vers la phytothérapie, qui utilise des plantes et des molécules végétales pour traiter les maladies. De plus en plus de gens réalisent que les médicaments pharmaceutiques ne sont pas toujours la meilleure option pour guérir, et les phytoceutiques sont en train de devenir les pionniers de l’industrie de la médecine naturelle.

Des molécules dérivées de plantes

Crédit photo : Unsplash/ Lisa Hobbs
La phytothérapie n’implique pas l’utilisation de produits synthétiques provenant d’un laboratoire.

La phytothérapie consiste à utiliser des molécules qui ont leur origine dans les plantes pour prévenir et traiter les maladies. Contrairement à la science pharmaceutique, qui utilise des produits synthétiques créés en laboratoire, la phytothérapie utilise exclusivement des molécules végétales pures, conformément aux principes scientifiques et aux équipements employés.

La phytothérapie peut être utilisée pour prévenir ou soulager divers problèmes de santé, allant du vieillissement cutané et de l’acné au diabète, à l’hypertension artérielle et même au cancer.

Comparaison entre phytothérapie et médecine à base de plantes

Selon le Dr Bomi Joseph, fondateur de Phyto Farmacy, une gamme de produits à base de plantes, la phytothérapie repose sur la science phytoceutique, également connue sous le nom de « phytopharmacologie ». Contrairement à la médecine à base de plantes, la phytothérapie s’appuie sur des essais cliniques contrôlés ou des études moléculaires détaillées. Alors que la médecine à base de plantes, telle que l’Ayurveda, se concentre davantage sur la connaissance générale et l’appréciation des plantes médicinales.

La guérison avec des plantes médicinales est aussi vieille que l’humanité elle-même

Prenons l’exemple de l’étude de la plante Humulus (houblon). En médecine ayurvédique, cette plante est couramment utilisée pour soulager les symptômes du stress, des troubles du sommeil, de l’hypercholestérolémie et du diabète. Cependant, en médecine ayurvédique ou à base de plantes, la connaissance des utilisations et des avantages des plantes est générale et n’est pas basée sur des essais cliniques contrôlés ou des études moléculaires détaillées, contrairement à la phytothérapie.

Crédit photo : Unsplash/Katherine Hanlon
La phytothérapie est utilisée pour prévenir ou soulager le diabète, l’hypertension artérielle et même le cancer.

En isolant la plante et en étudiant ses différentes fractions moléculaires, la phytothérapie permet une comparaison précise des composants actifs. Selon le Dr Joseph, « Nous avons créé un test d’anticorps monoclonal pour une fraction clinique afin de tester sa pureté et sa bioactivité. Nous avons mené de nombreux essais et des études de diffusion sur diverses formulations, et nous avons documenté les propriétés pharmacologiques de molécules spécifiques ». En d’autres termes, la phytothérapie est une approche scientifique de la médecine à base de plantes qui utilise des extraits et des composés végétaux spécifiques pour promouvoir la guérison.

Bien que la phytothérapie et la médecine à base de plantes partagent une base commune, à savoir la plante, une fois que les scientifiques ont isolé ses fractions moléculaires et étudié scientifiquement leurs effets, cela ne peut plus être considéré comme de la médecine à base de plantes ou de l’ayurvéda. C’est alors que cela devient de la phytothérapie ou de la phytopharmacologie.

Phytothérapie vs médicaments pharmaceutiques

Les phytoceutiques sont des molécules naturelles présentes dans une plante et n’ont subi aucune modification. En revanche, les médicaments pharmaceutiques sont légalement des molécules synthétiques. Bien que de nombreux médicaments pharmaceutiques aient été découverts à l’origine dans des plantes, les sociétés pharmaceutiques ont créé des centaines de variantes synthétiques de ces molécules végétales. Elles ont ensuite mené des essais cliniques, déposé des brevets et commercialisé ces variantes synthétiques sous forme de « médicaments ».

Principaux avantages de la phytothérapie

1. Médecine naturelle fondée sur la science

La phytothérapie se distingue de l’herboristerie ou de la médecine à base de plantes par son approche scientifique de la pratique médicale. Les produits phytoceutiques sont soumis à des essais cliniques et à des études biomédicales rigoureuses avant leur commercialisation.

La phytothérapie vise à combiner l’efficacité des agents pharmaceutiques avec la sécurité et la biodisponibilité de la médecine à base de plantes. Les préparations phytoceutiques sont souvent obtenues en combinant différentes plantes pour maximiser leur efficacité. Elles utilisent une combinaison puissante de composés pour leurs effets complémentaires.

2. Une longue utilisation historique

Les plantes sont utilisées à des fins thérapeutiques depuis l’époque paléolithique, ce qui témoigne de leur longue histoire d’utilisation dans les cultures indiennes, chinoises et autochtones. Selon une revue historique publiée dans Pharmacognosy Review, « la guérison avec des plantes médicinales est aussi vieille que l’humanité elle-même ». Au fil du temps, les humains ont appris à chercher des composés curatifs dans les différentes parties des plantes, telles que les écorces, les graines et les fruits. Cette quête continue de découvrir de nouvelles plantes médicinales a conduit à une riche histoire de l’utilisation des phytoceutiques, qui est comparable à une série d’essais cliniques humains en cours depuis des milliers d’années.

Cette longue histoire d’utilisation des plantes médicinales fournit une documentation précieuse, presque aussi proche de la science moderne que des essais cliniques.

3. Une solution non toxique et sans effets secondaires

Les phytoceutiques sont considérés comme étant des options de traitement sûres et non toxiques. Ils sont sans danger lorsqu’ils sont utilisés correctement et ne présentent généralement aucun effet secondaire indésirable. En effet, les phytoceutiques sont considérés comme étant sûrs même lorsqu’ils sont utilisés de manière chronique. Les formules utilisées dans les phytoceutiques sont rigoureusement testées et approuvées en laboratoire. Toutefois, dans de rares cas, l’utilisation de phytothérapie peut entraîner des réactions allergiques chez certaines personnes, qui dépendent de leur réaction personnelle à un extrait de plante spécifique.

Les médicaments pharmaceutiques sont souvent rejetés par l’organisme en tant que substances étrangères ou xénobiotiques, car ce sont des versions synthétiques de composés végétaux. En revanche, notre corps accepte les plantes comme étant naturelles, ce qui explique pourquoi leur utilisation en tant que médicament ne présente généralement aucun effet toxique.

4. Absence d’effet de tolérance

Le Dr Joseph soutient que contrairement aux médicaments pharmaceutiques, les phytoceutiques ne causent pas d’effet de tolérance. La tolérance se réfère à une diminution progressive de l’efficacité d’un médicament au fil du temps. Cette réaction diminue souvent la réponse du corps à un médicament après une utilisation prolongée, comme c’est souvent le cas avec les médicaments sur ordonnance et les drogues illégales. Les phytoceutiques, qui sont dérivés de molécules végétales réelles, peuvent être utilisés de manière cohérente sur une longue période sans entraîner de tolérance ou de rejet de l’organisme, car le corps les accepte facilement.

Les produits courants de la phytothérapie

Même si la majorité des agents pharmaceutiques sont synthétiques et développés en laboratoire, de nombreux médicaments sont également issus de sources naturelles. Les extraits de plantes et leurs dérivés ont ainsi été étudiés depuis des décennies pour leurs effets thérapeutiques dans la prévention et le traitement de divers problèmes de santé.

De nombreux médicaments pharmaceutiques ont été développés à partir de composés présents dans les plantes. Parmi les exemples les plus connus, on peut citer :

  • La morphine et la codéine, dérivées de l’opium ;
  • Le Sudafed (pseudoéphédrine) et la méthamphétamine, qui étaient autrefois extraits de l’éphédra sinica ;
  • L’aspirine (acide acétylsalicylique), qui provient de l’écorce de saule ;
  • La pénicilline, qui est produite par la moisissure Penicillium.

De nos jours, il est possible de se procurer des produits phytoceutiques en ligne ou dans des magasins spécialisés en produits naturels. Le Dr Joseph commercialise notamment sa propre gamme de produits Phyto Farmacy, élaborés à partir de molécules végétales. Parmi les produits phytoceutiques les plus populaires, on trouve ceux à base d’extraits de houblon (Humulus) et de cannabidiol (CBD), qui sont réputés pour leurs propriétés curatives.

Il existe également des produits phytothérapeutiques destinés à réduire l’hypertension artérielle, à lutter contre le diabète et à maintenir la santé en général. Ces produits sont généralement élaborés à partir d’herbes et d’épices traditionnellement utilisées en phytothérapie, telles que le curcuma, le tulsi, le ginkgo biloba, l’ashwagandha, le ginseng, le gingembre, la curcumine et le boswellia.

Quelques faits intéressants

  • La phytothérapie consiste à utiliser des composés dérivés de plantes pour prévenir et traiter les maladies.
  • Contrairement à l’herboristerie, qui utilise également la médecine à base de plantes pour la guérison naturelle, la phytothérapie est une pratique médicale basée sur des preuves scientifiques qui s’appuie sur des essais cliniques et des études biomédicales pour élaborer des phytoceutiques efficaces.
  • La phytothérapie offre de nombreux avantages potentiels, tels que son approche scientifique de la médecine naturelle, sa longue histoire et son manque de toxicité. Contrairement à certains médicaments synthétiques, les phytoceutiques sont souvent bien tolérés par le corps et présentent moins d’effets secondaires indésirables.

SOURCE : Dr Axe
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Comment vivre une vie saine et épanouie ?

Prochain article

«Apprendre à respirer pour les nuls»

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.