Crédit photo : Shutterstock / Les habitudes de bien-être qui ralentissent le vieillissement.
/
479 vues
4 minutes de lecture

Bien-être : 5 habitudes révélées par la science

Favorisez une vie longue et saine en ajoutant ces habitudes à votre routine.

Publié dans Eat This, Not That ! par Alexa Mellardo

Rester au top de votre santé et de votre bien-être en général à mesure que vous vieillissez n’est pas une question, c’est une nécessité. Les expériences de soins personnels, les habitudes d’exercices physique qui favorisent la longévité, les soins du visage qui redonnent de l’éclat à la peau et les produits de beauté anti-âge qui promettent de donner des résultats font fureur, car les gens veulent rester jeunes le plus longtemps possible. Vivre une vie longue et saine peut nécessiter plus que quelques ajustements à votre routine régulière. Nous avons rassemblé les habitudes de bien-être qui ralentissent le vieillissement.

1. Faisons du yoga

De nombreuses études révèlent que la pratique du yoga a une multitude d’avantages pour la santé, y compris un impact positif sur le vieillissement cellulaire, l’équilibre, la mobilité, la santé mentale, ainsi que la prévention du déclin cognitif. Ce sont toutes des choses qui soulèvent des préoccupations chez les personnes âgées.

Crédit photo : Shutterstock
A partir de 30 ans, vous commencez à perdre entre 3% et 5% de masse musculaire maigre tous les 10 ans.

Une étude publiée dans la revue Oxidative Medicine and Cellular Longevity révèle que faire du yoga pendant 12 semaines peut ralentir le vieillissement cellulaire chez les personnes en bonne santé. Une autre étude publiée dans Frontiers in Human Neuroscience a révélé que se lancer dans une retraite de yoga et de méditation pendant trois mois était lié à une diminution du stress et de l’inflammation.

2. Optons pour un régime méditerranéen

Crédit photo : Shutterstock
Ecarter tout sentiment de solitude, tout en stimulant vos compétences cognitives, votre humeur et votre bien-être.

Selon Blue Zones, un régime méditerranéen réduit vos probabilités de développer une maladie cardiaque et peut ajouter jusqu’à six ans à votre durée de vie. Les habitants d’Ikaria, en Grèce, (l’une des zones bleues) pratiquent en grande majorité ce régime, ils vivent de nombreuses années, jusqu’à 100 ans et plus. Si vous n’êtes pas familier avec ce régime, adoptez-le, car c’est une des clés de la longévité ! Le régime méditerranéen est à base d’huile d’olive, de légumes frais, de grains entiers, d’haricots, de poisson et de portions plus petites de viande et produits laitiers.

Selon Harvard T.H. Chan School of Public Health, la recherche montre que ce régime particulier peut allonger votre durée de vie et favoriser un vieillissement en bonne santé.

La sociabilité est une partie importante de votre santé et de votre bien-être qui ne devrait pas être négligée.

3. Maintenons et construisons notre masse musculaire

Vous avez probablement déjà entendu cela, mais il est essentiel de préserver et de développer la masse musculaire à mesure que vous vieillissez. Selon Harvard Health Publishing, après avoir atteint l’âge de 30 ans, vous commencez à perdre entre 3% et 5% de masse musculaire maigre tous les 10 ans. Cette partie naturelle du processus de vieillissement de votre corps est appelée sarcopénie.

Que pouvez-vous faire pour y remédier ? Eh bien, Landmark rapporte que la consommation de protéines, l’entraînement de haute intensité (en particulier deux à trois séances d’entraînement d’une demi-heure par semaine, après avoir parlé à un professionnel de la santé), l’ajout de plus d’oméga-3 à votre alimentation, le contrôle de votre taux de vitamine D et les promenades peuvent tous aider à préserver la masse musculaire.

4. Devenons sociable

Devenir sociable est une partie importante de votre santé et de votre bien-être qui ne devrait pas être négligée. Selon la clinique Mayo, la socialisation aide à éliminer tout sentiment de solitude, tout en stimulant vos compétences cognitives et de mémoire, votre humeur et votre bien-être général. Cela peut même aider à prolonger votre vie.

Le Dr Craig Sawchuk, psychologue à la Mayo Clinic, explique: « Nous sommes des animaux sociaux par nature, nous avons donc tendance à mieux fonctionner lorsque nous sommes dans une communauté et que nous sommes entourés d’autres personnes. » Il dit que les personnes qui passent une grande partie de leur temps seules ont plus de chances de se sentir déprimées et de mener une qualité de vie globalement inférieure.

Crédit photo : Shutterstock
Impact positif sur le vieillissement cellulaire: l’équilibre, la mobilité et la santé mentale, ainsi que la prévention du déclin cognitif.

5. Priorisons le sommeil

Dormir suffisamment est impératif pour notre bien-être général. Selon News in Health, bien se reposer peut améliorer votre humeur et vos performances cérébrales. Le sommeil est tout aussi important pour vous assurer de rester en bonne santé, qu’un exercice quotidien et un régime adapté. Ne pas dormir suffisamment peut vous exposer à un risque accru de développer des troubles ou des maladies, tels que l’obésité, les maladies cardiaques, la démence et les accidents vasculaires cérébraux.

Le Dr Kenneth Wright, Jr., chercheur sur le sommeil à l’Université du Colorado, explique: « Certains processus de réparation se produisent principalement ou plus efficacement dans le corps pendant le sommeil. Si vous ne dormez pas suffisamment, ces processus seront perturbés ».

Selon le Dr Marishka Brown, experte en sommeil aux NIH, trois facteurs clés sont attribués à un sommeil sain : « La quantité de sommeil que vous obtenez. La qualité du sommeil, c’est-à-dire un sommeil ininterrompu et réparateur. Le dernier est un horaire de sommeil cohérent et régulier.

Le Dr Kenneth Wright, Jr., chercheur sur le sommeil à l’Université du Colorado, explique: « Certains processus de réparation se produisent principalement ou plus efficacement dans le corps pendant le sommeil. Si vous ne dormez pas suffisamment, ces processus seront perturbés ».

SOURCE : Eat This, Not That!
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Nouvel outil d’ARN pour les circuits cérébraux

Prochain article

Alzheimer, une maladie auto-immune ?

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.