Crédit photo : Pexels/Artem Podrez
/
875 vues
3 minutes de lecture

Êtes-vous aussi âgé que votre diabète ?

Plus de 90% des individus atteints de diabète souffrent de diabète de type 2

Publié dans WebMD par Jodi Helmer

Le diabète de type 2 présente une relation significative avec l’âge. En effet, plus vous avancez en âge, plus vous augmentez vos risques de le développer.

Crédit photo : Pexels/Matthias Zomer
Le diabète de type 2 ne doit pas nécessairement faire partie du processus normal de vieillissement

Âge d’apparition

L’apparition du diabète de type 2 résulte d’une combinaison entre vos gènes et votre style de vie. Des facteurs tels que le surpoids, l’hypertension artérielle et le manque d’exercice contribuent tous à accroître vos probabilités de contracter cette maladie.

Il est possible de vivre avec un diabète non diagnostiqué pendant plusieurs années sans le savoir. Certains signes tels que la soif excessive, une fréquence accrue des mictions, une vision floue et des picotements dans les mains et les pieds peuvent émerger progressivement, sans que vous en preniez conscience.

Crédit photo : Pexels/Gustavo Fring
L’âge moyen est le moment où les diagnostics de diabète commencent vraiment à augmenter

En moyenne, c’est à partir d’un certain âge que les diagnostics de diabète connaissent une augmentation notable. Aux États-Unis, on estime que 11 millions de personnes âgées de 45 à 64 ans, soit 14% de cette tranche d’âge, sont diagnostiquées avec le diabète de type 2. Ce taux est près de cinq fois supérieur à celui des personnes âgées de 18 à 44 ans.

Les taux de diabète augmentent encore davantage au début de la période de sénescence. Environ 25% des Américains âgés de 65 ans et plus ont été diagnostiqués avec le diabète de type 2, et il est probable que d’autres cas non diagnostiqués représentent un supplément de 4,7%. Cela signifie qu’un peu plus d’un quart des Américains âgés vivent avec le diabète de type 2.

Les taux de diabète augmentent encore plus au début de vos années de sénescence

Les scientifiques considèrent que l’obésité et l’inactivité physique figurent parmi les principales raisons de cette évolution. De nos jours, les médecins procèdent au dépistage du diabète chez les enfants dès l’âge de 10 ans s’ils sont en surpoids ou présentent d’autres facteurs de risque associés à cette maladie.

Crédit photo : Shutterstock
Le diabète peut entraîner d’autres problèmes de santé comme les maladies cardiaques

Incidences liées à l’âge

L’âge au moment du diagnostic du diabète de type 2 peut influencer significativement votre état de santé à long terme. De plus, votre plan de traitement du diabète peut évoluer à mesure que vous vieillissez. Une corrélation inverse a été établie entre l’âge du diagnostic et les éventuels dommages causés par le diabète : plus vous êtes jeune au moment du diagnostic, plus les dommages potentiels peuvent être importants.

Des études ont montré que les personnes atteintes de diabète de type 2 avant l’âge de 40 ans présentaient, par rapport à celles diagnostiquées plus tard, une tendance accrue à :

  • Subir des dommages plus rapides aux cellules « bêta », responsables de la production d’insuline.
  • Développer davantage de complications, principalement en raison d’une plus longue durée de vie avec la maladie.
  • Avoir une espérance de vie plus courte.

Avec l’avancée en âge, les risques de développer divers problèmes de santé, tels que l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie, augmentent. Ces problèmes peuvent entraver la gestion du diabète, qui à son tour peut entraîner d’autres complications, telles que les maladies cardiaques. Par ailleurs, chez les personnes âgées atteintes de diabète, les épisodes d’hypoglycémie sont plus fréquents, et les symptômes tels que les étourdissements, la confusion et la faiblesse peuvent s’aggraver avec l’âge.

Priorité à la prévention !

Le diabète de type 2 n’est pas inéluctable avec le vieillissement. Certains facteurs de risque de cette maladie sont hors de votre contrôle, tels que l’antécédent de diabète gestationnel chez votre mère, les antécédents familiaux de diabète et vos origines ethniques influençant vos habitudes alimentaires.

Cependant, adopter des habitudes de vie saines peut jouer un rôle essentiel dans la prévention, le contrôle, voire l’inversion du diabète. Voici quelques mesures à suivre :

  • Réduisez votre poids, surtout si vous portez un excès de graisse abdominale.
  • Soyez actif physiquement. Visez au moins 30 minutes d’activité physique, comme la marche, chaque jour, pendant 5 jours par semaine.
  • Adoptez une alimentation saine. Diminuez votre consommation de sucre, de sel et d’aliments transformés emballés, ainsi que les graisses saturées provenant de viandes grasses. Optez plutôt pour des légumes à feuilles sombres, des fruits frais, des grains entiers et des protéines maigres.
  • Si vous fumez, arrêtez immédiatement.

En suivant ces recommandations, vous pouvez prendre des mesures significatives pour protéger votre santé et réduire les risques associés au diabète de type 2.

SOURCE : WebMD
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

La science derrière la méditation

Prochain article

La compassion est d’abord là pour vous-même

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.