Crédit photo : Fox29 Philadelphia / Un chercheur effectue un processus CRISPR/Cas9 au Max-Delbrueck-Centre for Molecular Medicine
/

CRISPRer le cancer

CRISPR, une technologie d’édition de gènes pourrait changer la lutte contre le cancer pour toujours.

546 vues
Publié dans Fox29 Philadelphia par Stéphanie

Une nouvelle technologie permet de modifier des cellules spécifiques pour aider à lutter contre le cancer. Les scientifiques du Cold Spring Harbor Laboratory, situé à Long Island, ont appliqué CRISPR*, abréviation de Clustered Regular Interspaced Short Palindromic Repeats, à la découverte de nouvelles cibles cancéreuses pour développer des médicaments pour lutter contre cette maladie mortelle. * Soit en français « Courtes répétitions en palindrome regroupées et régulièrement espacées », plus simplement cela désigne un ensemble de molécules qui permettent de modifier l’ADN avec une grande précision.

Crédit photo : Fox29 Philadelphia
L’outil CRISPR : pour la découverte de nouvelles cibles cancéreuses et ainsi développer des médicaments pour lutter contre la maladie.

Cet outil moléculaire a été reconnu dans la communauté médicale pour son travail dans l’édition des cellules d’ADN de personnes, de plantes et d’animaux. « CRISPR est, tout simplement, l’outil ultime pour manipuler la vie », a déclaré le Dr Chris Vakoc, professeur au Cold Spring Harbor Laboratory, à Fox 5. Vakoc et d’autres scientifiques à New York appellent cela une révolution en cours. « Vous pensez aux antibiotiques comme des médicaments que vous pouvez prendre pour faire fondre les infections bactériennes », a poursuivi Vakoc, ajoutant : « Nous essayons de faire la même chose, mais pour les cancers. »

Fox 5 a visité le laboratoire pour la première fois en 2018 lorsque CRISPR a fait son apparition, et Vakoc dit que depuis lors, beaucoup de choses ont changé en le mieux. « Il y a 5 ans, CRISPR impliquait, en quelque sorte, de découper des morceaux d’ADN d’une manière très précise », a-t-il déclaré. « Maintenant, ce que nous faisons, c’est vraiment changer subtilement les lettres de l’ADN, et cela nous permet d’obtenir une compréhension plus raffinée de la biologie du cancer. »

Crédit photo : Unsplash/Louis Reed
Les scientifiques ont fait des percées étonnantes en développant des cellules cancéreuses en laboratoire

Alors que Vakoc cultive le cancer en laboratoire au lieu de travailler avec des patients, il a déclaré qu’il était capable d’appliquer CRISPR pour révéler des vulnérabilités. « Nous manipulons des molécules dans les cellules cancéreuses et partons à la recherche de ces vulnérabilités rares qui rendent les cellules cancéreuses différentes des cellules normales », a-t-il poursuivi.

Jusqu’à présent, les scientifiques ont fait des percées étonnantes en développant des cellules cancéreuses en laboratoire. En ce qui concerne les aspirations à long terme de la recherche biomédicale, l’objectif est de guérir les maladies génétiques et les personnes en appliquant CRISPR en toute sécurité.

Xiaoli Wu, un chercheur scientifique qui passe six jours par semaine dans le laboratoire, a déclaré que trouver un remède contre le cancer est un engagement. « C’est comme cuisiner. Vous avez une recette, puis vous changez la recette pour rendre le repas meilleur. », explique-t-elle.

CRISPR est tout simplement, l’outil ultime pour manipuler la vie

Dr Chris Vakoc, professeur au Cold Spring Harbor Laboratory
Crédit photo : Fox29 Philadelphia
Les scientifiques appliquent CRISPR au laboratoire de Cold Spring Harbor

Un développement récent de l’University College London met en lumière le traitement de CRISPR chez les patients atteints d’un cancer du sang. Un patient de 13 ans a été le premier au monde à avoir reçu une thérapie cellulaire modifiée de base pour obtenir une rémission de la leucémie. L’approche connue sous le nom de CAR-T manipule les cellules immunitaires normales de manière à tromper votre système en rejetant les cellules cancéreuses.

Les progrès de CRISPR sont également en cours au Hackensack Meridian Center for Discovery and Innovation dans le New Jersey, où le Dr Ben Tycko utilise l’outil pour modéliser les mutations à mesure que les tumeurs progressent dans plusieurs types de cancers humains. « Nous sommes tous touchés par le cancer, que ce soit nous-mêmes ou dans nos familles, alors c’est très important. », a-t-il déclaré. Au fur et à mesure que la technologie devient plus précise et robuste, les scientifiques s’engagent à poursuivre la croisade, ouvrant la voie à la médecine moderne. « Je dirais que de mon vivant, nous verrons les maladies cesser d’exister grâce à la technologie CRISPR », a déclaré Vakoc.

SOURCE : Fox29 Philadelphia
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Votons pour un nouveau régime !

Prochain article

Des greffes de tissus contre Parkinson

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.