Crédit photo : Shutterstock/La consommation de café allant jusqu’à 5 tasses par jour était associée à une réduction significative des risques de maladie.
/

Du café moulu pour la longévité

Dans cette nouvelle étude, il est démontré que la consommation de quelques tasses de café par jour est corrélée à une longévité accrue chez les êtres humains, comme en discute Ryan O'Shea

505 vues
Publié dans Lifespan.io

Plusieurs études ont mis en évidence les bienfaits du café pour la santé. Toutefois, des incertitudes subsistent quant à la quantité adéquate à consommer et au type de café à privilégier. À partir des données recueillies par UK Biobank, des chercheurs ont réaffirmé l’association entre le café et de meilleurs résultats pour la santé, le café moulu étant considéré comme le type de café le plus salutaire.

D’après la Société européenne de cardiologie, une consommation modérée de 3 à 4 tasses de café par jour est bénéfique, tandis que l’American Heart Association indique que les preuves des bienfaits pour la santé du café « s’accumulent rapidement ». Le café est également associé à une diminution du risque de diabète de type 2 et de maladie de Parkinson.

Crédit photo : Shutterstock
Les preuves que le café est bénéfique pour la santé ne cessent de s’accumuler.

Des résultats concluants

Comme de nombreuses études récentes, cette nouvelle recherche parue dans l’European Journal of Preventive Cardiology s’appuie sur la vaste base de données UK Biobank, qui regroupe environ un demi-million de citoyens britanniques. Cette étude a pris en compte des facteurs tels que l’âge, le sexe, l’origine ethnique, l’indice de masse corporelle (IMC), les comorbidités comme l’hypertension et le diabète de type 2, ainsi que des facteurs de risque liés au mode de vie, tels que le tabagisme, la consommation de thé et d’alcool. Les participants ayant reçu un diagnostic de maladie cardiovasculaire au départ ont été exclus. L’âge médian des participants était de 58 ans, et la période médiane de suivi était de 12,5 ans.

La dose idéale de café moulu est de 2 à 3 tasses quotidienne.

Crédit photo : Shutterstock
Le café contient plus d’une centaine de produits chimiques biologiquement actifs.

Plus important encore, l’étude a pris en compte trois types de café populaires : moulu, instantané et décaféiné. Les sujets ne pouvaient choisir qu’un seul type de café, ce qui constituait une limite, mais probablement pas déterminante. Les participants ont été répartis en six catégories en fonction de leur consommation quotidienne de café, allant de zéro tasse à plus de cinq.

Une diminution significative de maladies

En accord avec la plupart des études existantes, la consommation de café s’est révélée globalement bénéfique. La consommation de café allant jusqu’à cinq tasses par jour était associée à une réduction significative des risques de maladies cardiovasculaires, d’insuffisance cardiaque congestive, de maladies coronariennes, d’accidents vasculaires cérébraux ischémiques et de diverses arythmies. Quoi d’autre ?

Crédit photo : Shutterstock
Le rapport de risque le plus faible (équivalent à la plus grande réduction du risque) a été détecté dans le groupe des 2 à 3 tasses par jour.

La dose idéale de café moulu semble être de deux à trois tasses par jour. Les personnes qui buvaient cette quantité de café moulu étaient 27 % moins susceptibles de mourir de toutes causes au cours de la période de suivi que les non-buveurs.

Malgré les limites inhérentes à cette étude, les résultats sont concluants et conformes aux recherches précédentes. Une consommation modérée de café semble être un choix judicieux qui peut offrir une certaine protection contre les maladies cardiovasculaires et la mortalité toutes causes confondues.

SOURCE : Lifespan.io
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Acide gras oméga-3 DHA et longévité

Prochain article

L’IA peut-elle être la clé de la longévité ?

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.