/
232 vues
6 minutes de lecture

Fitness : Le guide de survie

Ne sous-estimez pas l'impact de ces habitudes courantes, quel que soient votre conditionnement physique et votre niveau d'activité

Crédit photo : Eat This, Not That! / La surcharge d'entraînement peut causer de l'épuisement, des blessures et des performances médiocres
Publié dans Eat This, Not That! par Adam Meyer

Le maintien d’une bonne condition physique est un élément clé pour une vie saine et épanouissante. Cependant, il est important de noter que toutes les habitudes liées à la pratique d’un sport ne sont pas équivalentes. Certaines habitudes qui sont considérées comme saines peuvent en réalité être préjudiciables pour votre santé. Cela peut être dû à un manque de conscience ou à de fausses informations. Ces habitudes peuvent affecter négativement votre santé physique et votre bien-être. Ainsi, nous avons discuté avec Kate Meier, une entraîneuse personnelle certifiée chez Garage Gym Reviews, qui a exploré certaines des habitudes courantes de fitness qui peuvent causer des dommages à votre corps vers l’âge de 50 ans. Nous allons passer en revue chaque habitude, de l’étirement inadéquat à la surcharge de cardio, examiner pourquoi ces habitudes peuvent être problématiques et vous proposer des alternatives pour vous aider à ajuster votre routine.

Crédit photo : Eat This, Not That!
Il est crucial d’écouter son corps et de lui accorder le repos nécessaire

Il est important de souligner que ces habitudes peuvent causer des dommages à long terme à votre corps, quel que soit votre âge. Le corps devient moins résilient au fil des années, ce qui rend les effets de ces habitudes encore plus marqués. Il est donc essentiel d’identifier et de corriger ces habitudes dès que possible pour garantir la solidité et la santé de votre corps pour les années à venir. Il est important de prendre soin de ses habitudes de fitness dès le plus jeune âge, que vous soyez dans la quarantaine ou au-delà. En effectuant des changements positifs dès maintenant, vous augmentez vos chances de profiter d’une vie heureuse et épanouissante, même à un âge avancé.

Que vous soyez un athlète aguerri ou un débutant, continuez votre lecture pour découvrir les habitudes de fitness à éviter qui peuvent nuire à votre corps. En évitant ces habitudes, vous pourrez garantir une santé physique optimale. Et une fois terminé, jetez un coup d’œil à ces sept mauvaises habitudes qui peuvent entraver votre progression en matière de fitness.

Crédit photo : Pexels/RUN 4 FFWPU
Le corps devient moins résilient au fil des années, ce qui rend les effets de ces habitudes encore plus marqués

1. Vous vous entraînez trop

Il est important de faire de l’exercice pour un mode de vie sain, mais la surcharge d’entraînement peut causer de l’épuisement, des blessures et des performances médiocres, selon le rapport de l’Hospital for Special Surgery (HSS). C’est pourquoi il est crucial d’écouter son corps et de lui accorder le repos nécessaire.

Kate Meier déclare : « Si vous vous sentez souvent fatigué pendant vos séances d’entraînement et en dehors de la salle de sport, cela pourrait être dû à une surcharge d’entraînement. Les symptômes de la surcharge d’entraînement s’aggravent souvent au fil du temps. Vos muscles ont besoin de temps pour récupérer entre les entraînements, donc si vous vous entraînez intensément fréquemment et que vous ne prenez qu’un jour ou deux de repos par semaine, vous pourriez être exposé à ce problème courant mais souvent ignoré. »

Il est crucial d’écouter son corps et de lui accorder le repos nécessaire

Crédit photo : Eat This, Not That!
Le maintien d’une bonne condition physique est un élément clé pour une vie saine et épanouissante

2. Vous négligez les étirements

Selon la Mayo Clinic, les étirements permettent d’améliorer la flexibilité, de prévenir les blessures et d’augmenter la performance physique. Toutefois, si vous négligez cette composante essentielle de la condition physique, vous risquez de souffrir d’articulations raides et d’une mobilité limitée.

Meier affirme qu’ « une routine d’étirement est cruciale pour améliorer la condition physique et réduire les risques de blessure. Les étirements aident à faire circuler le sang dans les muscles pour favoriser la récupération, et ils contribuent à améliorer l’amplitude de mouvement pour presque tous les exercices effectués à la salle de sport, ainsi que dans les activités quotidiennes. » Il souligne également que « la négligence des étirements peut limiter l’amplitude de mouvement et augmenter les risques de blessures. »

3. Vous ignorez certains groupes musculaires

Meier affirme qu’ « en fonction de votre type d’entraînement, vos séances d’entraînement peuvent se concentrer sur des groupes musculaires individuels ou sur la condition physique globale. Surtout si votre style d’entraînement est le premier, il est crucial de ne pas négliger certains groupes musculaires dans votre plan d’entraînement, y compris ceux que vous n’aimez pas entraîner. »

Il est essentiel de travailler tous les groupes musculaires de manière égale, car donner la priorité à certains groupes musculaires peut créer des déséquilibres musculaires et augmenter votre risque de blessure.

 4. Vous forcez malgré la douleur (la blessure)

La douleur est un signal de votre corps indiquant qu’il y a un problème. Ignorer ce signal peut causer des blessures graves qui peuvent prendre des mois, voire des années, pour guérir.

Selon Meier, « La mentalité ‘pas de douleur, pas de gain’ est courante dans le monde du fitness, mais si vous ressentez une douleur qui va au-delà des courbatures habituelles après un entraînement, cela devrait être préoccupant et nécessiter une consultation médicale. Continuer à s’entraîner en ressentant de la douleur au lieu de prendre le temps de récupérer peut causer plus de mal que de bien, surtout si la cause de la douleur est une blessure non diagnostiquée. »

5. Vous ne faites que du cardio

Bien que le cardio soit important pour la santé cardiovasculaire, il est également important de donner la priorité à l’entraînement de force. Selon ACE Fitness, l’entraînement de résistance est directement lié à la masse musculaire, ce qui en fait une clé majeure pour maintenir un métabolisme rapide. Ne pas faire d’exercices de force peut entraîner une perte musculaire.

« L’exercice cardiovasculaire est une partie importante de tout programme de fitness, mais si vous exagérez avec le cardio ou si vous ne faites qu’une seule méthode de cardio exclusivement, cela peut augmenter votre risque de blessure liée à la surutilisation », explique Meier. « Parce que les méthodes cardio typiques comme la course à pied et l’aviron sont répétitives, il est important de faire des exercices de renforcement musculaire et des étirements pour vous assurer que vos muscles restent équilibrés au fil du temps. »

6. Vous accordez plus d’importance au poids qu’à une bonne forme

« Lever des poids avec une mauvaise forme est une façon sûre de finir avec des blessures. À mesure que nous vieillissons, la santé des articulations devient plus importante que jamais, et les modèles de mouvement que vous développez tôt dans la vie se poursuivront au fil des années. Donc, même si cela ne conduit pas à une blessure sur le moment, habituer votre corps à une mauvaise forme de levée peut vous rattraper une fois que votre masse musculaire et vos articulations ne sont plus ce qu’ils étaient dans vos 20 ans », explique Meier.

Le levage de poids lourds peut sembler impressionnant, mais donner la priorité au poids plutôt qu’à une bonne forme peut entraîner des blessures, des déséquilibres musculaires et des dommages à vos articulations.

7. Vous ne dormez pas suffisamment

Le sommeil est crucial pour la performance, la récupération et la santé générale. Selon la Fondation du sommeil, ne pas dormir suffisamment régulièrement peut entraîner une diminution de la performance physique, une suralimentation, une prise de poids et une augmentation du risque de blessure.

Meier affirme que « le bon sommeil et la bonne santé vont de pair, et avoir un horaire de sommeil régulier est quelque chose que presque tous les entraîneurs ou professionnels de la santé recommanderont. Un bon sommeil non seulement bénéficie à vos muscles en aidant à leur récupération, mais améliore également votre santé globale à mesure que vous vieillissez. »

8. Vous insistez avec des mouvements inconfortables

Meier recommande « d’éviter de faire des exercices qui conviennent à d’autres personnes mais qui ne sont pas adaptés à votre corps. Il est préférable de se concentrer sur les mouvements qui conviennent le mieux à vos muscles et à vos articulations afin d’éviter toute usure excessive ou blessure. Il est important de noter que chaque corps est différent et qu’un mouvement qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. »

Bien qu’il soit important de se pousser dans ses limites, il est crucial de ne pas forcer des mouvements inconfortables. En effet, cela peut entraîner des blessures à court terme et des dommages à long terme. Il est donc essentiel de choisir des mouvements qui vous conviennent et de les adapter à votre niveau de condition physique.

9. Vous ne variez jamais votre entraînement

Il est important de varier régulièrement votre programme d’entraînement afin d’éviter que votre corps s’adapte trop rapidement et de provoquer des stagnations dans votre progression. Cela permet également de prévenir les blessures. Meier recommande de « changer régulièrement de style d’entraînement et d’exercices pour éviter les plateaux de condition physique et les blessures liées à une utilisation excessive. Il est conseillé de modifier vos entraînements tous les quelques semaines et d’essayer de nouveaux styles d’entraînement pour solliciter vos muscles de différentes manières. »

SOURCE : Eat This, Not That!
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Les SuperAgers nous révèlent tout !

Prochain article

Les probiotiques nouveaux somnifères ?

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.