Crédit photo : Longevity.Technology / Le maintien de l’homéostasie est essentiel pour promouvoir la santé globale de l’individu.
/

Guérir et régénérer votre microbiome

Savez-vous que toutes les bactéries ne se révèlent pas nocives pour l'organisme ?

228 vues
Publié dans Longevity.Technology

Il est fréquent que nous assimilions les bactéries à la pathologie, aux infections et à une santé déficiente. Cependant, il convient de noter que des bactéries bénéfiques résident au sein de notre organisme, dont nous tirons des bénéfices substantiels.

Qu’est-ce qu’un microbiome ?

Notre organisme abrite des milliards de cellules qui s’organisent en tissus et organes. Toutefois, la quantité de bactéries présentes sur et en nous dépasse largement celle de nos propres cellules. En effet, des milliards de micro-organismes résident actuellement sur la peau, dans les intestins, la bouche ainsi que dans la région urogénitale. Cette constatation pourrait susciter l’inquiétude ou bien nous inciter à nous interroger sur la manière dont notre corps parvient à maintenir ces micro-organismes à distance, étant donné qu’ils pourraient potentiellement compromettre notre santé et notre immunité.

Crédit photo : Pexels/Mikhail Nilov
Les bactéries dans la peau sont essentielles pour décomposer les lipides, ce qui peut aider à hydrater la peau.

Le microbiome désigne la communauté de micro-organismes incluant les virus, les bactéries et les champignons. Au cours des dernières années, les chercheurs ont remis en question l’idée reçue selon laquelle toutes les bactéries seraient préjudiciables à l’organisme. En effet, il est désormais établi que certaines bactéries sont bénéfiques pour le corps.

Le microbiome représente une communauté de commensaux qui contribuent à renforcer le système immunitaire, la peau, le système digestif et le système urogénital. Par exemple, les bactéries présentes sur la peau sont indispensables à la dégradation des lipides, ce qui contribue à l’hydratation de cette dernière. Quant aux bactéries résidant dans l’intestin ou le système digestif, elles ont pour rôle de digérer la cellulose et les fibres alimentaires tout en produisant des vitamines et des micronutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Crédit photo : Pexels/Karolina Grabowska
Manger des fruits et des légumes riches en polyphénols peut aider à stimuler la croissance de bactéries saines.

La présence des microbiomes dans le corps est primordiale pour prévenir l’invasion des micro-organismes pathogènes sur la peau ou dans l’intestin. En d’autres termes, en plus de coloniser différentes parties du corps, le microbiome assure également une fonction de bouclier en protégeant contre les organismes infectieux.

Les causes d’un déséquilibre dans la population de microbiomes

La population bactérienne au sein des microbiomes peut varier d’un individu à l’autre, ainsi que d’un système corporel à un autre. Il est crucial de maintenir une homéostasie pour favoriser une santé optimale. Malheureusement, certains facteurs peuvent altérer l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries dans le corps. Voici quelques exemples de facteurs perturbateurs des microbiomes.

  • Régime alimentaire
  • Cuisson et transformation des aliments
  • Additifs alimentaires
  • Âge
  • Antibiotiques
  • Nouveau-né
  • Médicaments

Il faut au moins deux mois aux personnes qui ont terminé un traitement antibiotique à court terme avant que leur microbiote intestinal ne retrouve des niveaux normaux

Un déséquilibre dans le microbiome peut accroître le risque d’infection par des micro-organismes pathogènes. De plus, cela peut limiter la capacité du microbiote intestinal à produire des vitamines K et B, indispensables à diverses fonctions physiologiques et métaboliques. Ainsi, il est nécessaire de rétablir l’équilibre afin de favoriser une santé globale et une longévité optimales.

Crédit photo : Longevity.Technology
Les aliments fermentés contiennent de bonnes bactéries, telles que les lactobacilles.

Un guide pour améliorer notre microbiote intestinal :

Consommez des aliments prébiotiques

Plusieurs aliments riches en prébiotiques ont été identifiés pour leur capacité à favoriser la croissance de bonnes bactéries dans l’intestin. Ces aliments incluent les pommes, les asperges, l’avoine, les bananes et les artichauts, qui sont tous riches en fibres. En stimulant la croissance de bactéries bénéfiques dans l’intestin et d’autres parties du corps, ces aliments prébiotiques peuvent contribuer à maintenir l’équilibre du microbiome intestinal.

Consommez des aliments riches en polyphénols

Les polyphénols sont des composés naturels présents dans de nombreuses plantes et herbes, et sont classés comme composés phytochimiques. Ils ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui protègent le corps contre les Espèces Réactives de l’Oxygène (ROS) qui peuvent détruire les cellules et les tissus lorsqu’ils sont présents en quantités massives. Les propriétés anti-inflammatoires des polyphénols protègent également le corps contre les infections. Des exemples de polyphénols incluent la curcumine, présente dans les plantes de curcuma. Manger des fruits et des légumes riches en polyphénols peut aider à stimuler la croissance de bactéries saines, car ces composés sont décomposés par les bonnes bactéries de l’intestin, qui les utilisent pour augmenter la population du microbiote intestinal.

Limitez la consommation d’édulcorants artificiels

Les boissons gazeuses et autres boissons peuvent contenir des édulcorants artificiels qui ont été liés à une augmentation de la population d’Enterobacteriaceae dans l’intestin. Cela peut entraîner une augmentation de la glycémie, il est donc recommandé de limiter la consommation d’édulcorants artificiels pour maintenir un équilibre sain de la flore intestinale.

Augmentez la consommation de yaourt et d’autres aliments fermentés

La consommation d’aliments fermentés, tels que le yaourt, est bénéfique pour la santé intestinale car ils contiennent des bactéries bénéfiques, comme les lactobacilles. En augmentant la population de lactobacilles dans l’intestin, ces aliments fermentés peuvent aider à améliorer la santé intestinale et, par extension, la santé du cerveau.

Adoptez un régime à base de plantes

Une alimentation basée sur des aliments d’origine végétale, tels que les légumes et les fruits, est essentielle pour améliorer la diversité du microbiote intestinal et augmenter la population de bonnes bactéries. Des études ont montré qu’une alimentation à base de plantes est associée à une diminution de la présence d’Escherichia coli dans l’intestin, une bactérie responsable de diarrhées infectieuses. De plus, une alimentation riche en plantes est associée à une réduction de l’inflammation grâce à leur teneur en antioxydants et à leurs propriétés anti-inflammatoires. En adoptant un régime alimentaire végétarien, vous pouvez également réduire votre taux de cholestérol.

Suivez le traitement antibiotique prescrit par un professionnel de la santé

Les antibiotiques ont des effets bénéfiques dans le corps, car ils peuvent éliminer les micro-organismes pathogènes et aider à guérir les maladies infectieuses. Toutefois, une utilisation prolongée d’antibiotiques peut perturber l’équilibre entre les bactéries bénéfiques et nocives. Des études ont montré que la prise régulière d’antibiotiques réduit la diversité de la population bactérienne et diminue la population de bonnes bactéries. Il est donc important de prendre les antibiotiques prescrits selon les instructions du médecin et de discuter avec lui de toute préoccupation concernant leur utilisation prolongée.

Prenez un supplément probiotique

La dysbiose, qui correspond à une perturbation de l’équilibre entre les bonnes bactéries et les bactéries nocives, peut être causée par une maladie prolongée, la consommation d’édulcorants artificiels ou une alimentation pauvre en fibres. Toutefois, la prise de suppléments probiotiques peut rétablir la santé du microbiote intestinal. Les probiotiques sont des aliments riches en bonnes bactéries vivantes, tels que le yaourt, le kéfir et la choucroute.

Quelle est la durée nécessaire pour rétablir la population de bonnes bactéries dans l’intestin ?

La restauration de la population de bonnes bactéries dans l’intestin peut prendre du temps et dépend de divers facteurs :

  1. La diversité du microbiote intestinal est influencée par de nombreux facteurs, notamment l’alimentation, les gènes, l’environnement et les comportements individuels, tels que l’exercice physique.
  2. Les personnes atteintes de maladies graves peuvent prendre plus de temps à se rétablir et à restaurer leurs populations de bonnes bactéries que les autres.
  3. Les personnes qui prennent des antibiotiques peuvent avoir besoin de se remettre de leur maladie avant que les niveaux normaux de leurs bonnes bactéries ne soient rétablis.

Une étude a suggéré que les personnes ayant terminé un traitement antibiotique à court terme peuvent nécessiter au moins deux mois pour que leur microbiote intestinal revienne à des niveaux normaux. Cependant, il est important de noter que cette étude ne portait que sur un traitement antibiotique à court terme et que les résultats peuvent varier en fonction de la durée et de la nature du traitement antibiotique. D’autres études ont indiqué qu’il peut falloir au moins six mois pour que le microbiote intestinal soit restauré à des niveaux normaux après une cure d’antibiotiques. Bien qu’il n’y ait pas de consensus sur la durée exacte nécessaire pour repeupler le microbiote intestinal, il est clair que l’augmentation de la diversité du microbiote est essentielle pour maintenir une santé optimale.

Adopter une alimentation saine riche en fruits et légumes, faire de l’exercice régulièrement et limiter la consommation de boissons sucrées peut contribuer à améliorer la santé intestinale et à augmenter la population de bonnes bactéries. De plus, il est important de choisir les meilleurs suppléments probiotiques pour améliorer la diversité du microbiote intestinal. Il est recommandé de consulter votre médecin pour vous aider à déterminer le supplément probiotique le plus approprié.

SOURCE : Longevity.Technology
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

L’amour pour une vie longue et saine

Prochain article

Rajeunir des cellules par les ondes ultrasonores

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.