Crédit photo : Knowridge Science Report / Une interprétation des résultats de l'échocardiographie plus précise et plus efficace ?
/
283 vues
3 minutes de lecture

L’IA est efficace pour l’interprétation de l’échocardiographie

La technologie de l'intelligence artificielle permet aux ordinateurs d'apprendre et de prendre des décisions de manière similaire aux humains

Publié dans Knowridge Science Report

Des chercheurs travaillent actuellement sur l’utilisation de cette technologie pour aider les médecins à interpréter les résultats de l’échocardiographie, un test médical utilisé pour évaluer le fonctionnement du cœur. Afin de tester l’efficacité de cette méthode, une étude clinique a été mise en place pour comparer l’interprétation des résultats de l’échocardiographie par l’IA à celle de la méthode traditionnelle où un échographiste évalue la fonction cardiaque du patient.

Crédit photo : Pexels/Los Muertos Crew
L’IA a permis un gain de temps considérable pour les échographistes et les cardiologues

Un gain de temps considérable

L’objectif de cette étude était de déterminer si l’IA pouvait rendre l’interprétation des résultats de l’échocardiographie plus précise et plus efficace. L’étude clinique a été menée sur plus de 3 700 examens échocardiographiques et les résultats obtenus ont été très encourageants. Le système d’intelligence artificielle (IA) a été capable d’interpréter avec une grande précision la fonction cardiaque des patients, tout comme les échographistes. De plus, il a permis un gain de temps considérable pour les échographistes et les cardiologues.

L’objectif principal de l’étude était de déterminer s’il y avait une différence entre l’évaluation initiale de l’IA ou de l’échographie et l’évaluation finale du cardiologue en ce qui concerne la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG). Les chercheurs ont observé que la proportion d’études ayant subi des changements significatifs était de 16,8 % dans le groupe ayant utilisé l’IA et de 27,2 % dans le groupe des échographistes.

Crédit photo : Pexels/Tara Winstead
L’IA peut être un outil efficace pour l’interprétation de l’échocardiographie

Ces résultats indiquent que le système d’IA a été capable de produire des résultats plus homogènes que les échographistes. En outre, l’étude a constaté que la différence absolue moyenne entre l’évaluation finale du cardiologue et l’évaluation antérieure indépendante réalisée par un autre cardiologue était inférieure dans le groupe de l’IA que dans le groupe des échographistes. Ceci indique que le système d’IA était plus précis dans l’interprétation des études échocardiographiques.

Une autre découverte importante était que les cardiologues ne pouvaient pas distinguer les évaluations initiales réalisées par le système d’IA de celles effectuées par les échographistes. Cela implique que le système d’IA était aussi efficace que les échographistes humains pour détecter les problèmes cardiaques.

Le système d’IA était aussi efficace que les échographistes humains pour détecter les problèmes cardiaques

En conclusion, cet essai clinique a démontré que l’IA peut être un outil efficace pour l’interprétation de l’échocardiographie. Il peut produire des résultats plus précis et cohérents que les méthodes traditionnelles, et permettre de gagner du temps pour les échographistes et les cardiologues.

Crédit photo : Unsplash/DeepMind
L’IA peut accomplir en quelques instants des tâches qui seraient autrement difficiles ou impossibles à réaliser pour les humains

Cette technologie offre un potentiel pour améliorer le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques à l’avenir.

Comment l’IA peut aider à améliorer la médecine ?

L’Intelligence Artificielle (IA) peut révolutionner la médecine et les soins de santé en aidant les professionnels de la santé à établir des diagnostics plus précis, à prédire les résultats des maladies et à développer des traitements plus efficaces. Grâce à sa capacité à analyser rapidement et avec précision de grandes quantités de données médicales complexes, l’IA peut accomplir en quelques instants des tâches qui seraient autrement difficiles ou impossibles à réaliser pour les humains.

Dans le cas particulier de l’échocardiographie, l’IA peut être utilisée pour analyser des images échographiques du cœur et mesurer des indicateurs importants, tels que la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG), qui est un indicateur critique de la fonction cardiaque. Cela peut potentiellement permettre une détection plus précoce des maladies cardiaques et améliorer les résultats pour les patients.

De plus, l’IA peut aider à identifier des modèles et des corrélations dans de vastes ensembles de données, comme les dossiers médicaux électroniques et l’imagerie médicale, qui peuvent ne pas être immédiatement perceptibles pour les analystes humains. L’utilisation de l’IA peut mener à de nouvelles découvertes concernant les mécanismes de la maladie, les facteurs de risque potentiels et des traitements plus efficaces. En outre, l’IA peut aider dans le développement de nouveaux médicaments en prédisant leur efficacité et leur sécurité.

En analysant de vastes quantités de données génétiques et moléculaires, l’IA peut identifier des cibles potentielles pour les médicaments et concevoir des traitements plus susceptibles d’être efficaces. En somme, l’IA a le potentiel d’améliorer la précision et l’efficacité des diagnostics médicaux, de prédire les résultats des maladies et de développer des traitements plus efficaces. Toutefois, il est important de souligner que l’IA ne peut pas remplacer les professionnels de la santé. Elle est plutôt un outil pour les aider à prendre des décisions éclairées en faveur de leurs patients.

L’étude a été menée par Bryan He et ses collaborateurs et publiée dans la revue Nature.

SOURCE : Knowridge Science Report
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Ces pratiques influent sur notre longévité

Prochain article

La thérapie mitochondriale

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.