Crédit photo : Shutterstock
/
1 363 vues
3 minutes de lecture

La science derrière la méditation

Concepts clés pour atteindre un état d'esprit paisible.

Publié dans Wellness par Audrey Hobeika

La méditation consiste à utiliser une méthode spécifique pour cultiver notre concentration et notre conscience, nous guidant vers un esprit lucide et un état paisible et harmonieux.

Crédit photo : Pexels/Vlada Karpovich
Pour la méditation, on peut s’asseoir par terre ou sur une chaise, cela doit être confortable.

Le stress est véritablement ancré dans notre système nerveux, ce qui représente un aspect physique que l’esprit interprète comme une contrainte. Les émotions telles que la colère, la peur et la dépression sont inhérentes à nos existences et expériences, mais elles entravent notre capacité créative.

Le problème des antidépresseurs réside dans le fait qu’ils peuvent certes apporter un soutien aux individus, mais engendrer des déséquilibres dans certaines dimensions. Ils peuvent s’avérer utiles dans divers contextes, mais comme l’affirme le Dr Tony Nader, pourquoi ne pas exploiter les ressources de l’esprit ?

Quand l’esprit s’installe à travers un processus mental

Crédit photo : Pexels/Kindel Media
Les yeux sont les portes de l’esprit, ils doivent être fermés.
  • La consommation d’oxygène se réduit
  • Les réactions électrodermales de la peau évoluent
  • Les hormones se modifient
  • L’activité du cerveau se transforme.

Ce repos est effectivement plus intense que le sommeil le plus profond ! C’est de cette manière que le corps se rééquilibre, en éliminant les tensions qui entravaient le fonctionnement global du système nerveux.

Le concept du troisième œil

Le troisième œil, également connu sous le nom d’Anja chakra, correspond en termes scientifiques à la glande pinéale, située au centre de notre cerveau.

La méditation permet à tout être humain de plonger à l’intérieur, d’expérimenter des niveaux d’esprit et d’intellect.

Selon David Lynch, notre niveau de conscience influence la façon dont nous lisons un livre et notre état d’éveil. Si nous avons une conscience limitée, notre compréhension sera également limitée, et nous nous réveillerons avec une conscience tout aussi limitée.

Crédit photo : Wellness
Illustration de la glande pinéale qui est le chakra du troisième œil et est parfois appelée notre sixième sens.

Toutefois, si nous sommes capables d’élargir notre conscience, notre compréhension augmentera, nous ressentirons plus de joie de vivre, aurons davantage d’idées et d’intuition, et nous nous connecterons mieux avec les autres. Cette conscience pure et vibrante est présente en chacun de nous, à la source de notre esprit.

Grâce à la méditation, chaque individu peut explorer son propre esprit et intellect et découvrir cette conscience pure, appelée par la physique moderne le champ unifié, qui est à la base de toute matière. Lorsque nous atteignons ce niveau de conscience élevé, nous parvenons à l’illumination, le plein potentiel de notre être.

Comment parvenir à un état méditatif ?

  • Choisir une position confortable pour méditer, que ce soit en s’asseyant sur le sol ou sur une chaise.
  • Se détendre pendant la méditation, sans réciter de mantras.
  • Fermer toutes les activités de l’esprit.
  • Fermer les yeux car ils sont considérés comme les portes de l’esprit.
  • Le mental est souvent assimilé à une boîte à pensées, et pour dépasser cette notion mentale et intellectuelle, il peut être utile de commencer par prendre cinq respirations profondes. Il suffit d’inspirer profondément, puis d’expirer très lentement et complètement.
  • Après les cinq respirations profondes, il est important de revenir à une respiration normale et de simplement l’observer.
  • La clé principale de la méditation est de couper toutes les pensées et de se concentrer sur la respiration.
  • La respiration devient progressivement plus fine et plus courte pendant la méditation, jusqu’à ce qu’elle se concentre finalement entre les sourcils.
  • Dans cet état méditatif, il n’y a ni souffle ni pensée, et l’on est complètement libre de toute réflexion.
  • Lorsque nous atteignons l’état de « statique neuronale » pendant la méditation, il n’y a ni souffle ni pensée, et nous sommes imprégnés d’une pluie d’énergie cosmique.

Durée et fréquence recommandées pour la méditation

Il est recommandé de méditer pendant 10 à 15 minutes par jour plutôt que de perdre du temps à rêvasser pendant une longue session de 40 minutes.

Soyez patient dans votre pratique méditative. Namasté !

SOURCE : Wellness
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Et vous pensiez ne pas être victimes des croyances limitantes ?

Prochain article

Êtes-vous aussi âgé que votre diabète ?

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.