Crédit photo : Unsplash/Towfiqu barbhuiya / Le dysfonctionnement des mitochondries est souvent associé à de nombreuses maladies liées à l'âge
/
295 vues
3 minutes de lecture

La thérapie mitochondriale

Le PDG et fondateur de Mitrix Bio explique comment les mitochondries ont un impact global et simultané sur la santé

Publié dans Longevity.Technology

Nous avons récemment publié une interview avec Tom Benson, le fondateur et PDG de la start-up californienne Mitrix Bio spécialisée en biotechnologie de longévité. Durant cette entrevue, nous avons abordé le thème de l’importance de l’énergie et de la nécessité d’une intervention majeure pour lutter contre la dégénérescence. Aujourd’hui, nous allons parler de la médecine mitochondriale et de ses différentes applications, telles que le renforcement de l’immunité et le ralentissement du vieillissement cutané.

Crédit photo : Unsplash/ Piron Guillaume
Il pourrait être possible d’améliorer l’apparence faciale des gens sans avoir recours à des traitements chirurgicaux intrusifs

Les mitochondries remplissent un rôle crucial dans plusieurs fonctions cellulaires telles que le métabolisme et la production d’énergie, ainsi que dans la régulation de l’homéostasie du calcium, la signalisation des espèces réactives de l’oxygène (ROS) et l’apoptose. Leur dysfonctionnement est souvent associé à de nombreuses maladies liées à l’âge, notamment des troubles neurodégénératifs, le syndrome métabolique, le cancer et des maladies cardiovasculaires.

Avec l’âge, les mitochondries subissent un déclin caractérisé par une diminution du nombre et de la fonction, ce qui entraîne une baisse de la production d’ATP et une augmentation de la génération de ROS, provoquant ainsi un stress oxydatif et des dommages aux composants cellulaires. Par conséquent, la recherche s’efforce de trouver des moyens pour préserver la fonction et le nombre de mitochondries, car ces deux éléments sont cruciaux pour bien vieillir et prévenir les maladies liées à l’âge. Une technologie a même envisagé la méthode de transport et de libération de mitochondries fraîches du corps. Nous avons interrogé Tom Benson sur l’importance des mitochondries.

Crédit photo : Unsplash/Mathias Konrath
La recherche s’efforce de trouver des moyens pour préserver la fonction et le nombre de mitochondries pour bien vieillir

Les douze maladies

La dégradation mitochondriale est une condition qui impacte l’ensemble du corps, et c’est en réalité le processus de vieillissement lui-même qui en est la manifestation la plus visible. Avec autant de systèmes et d’organes affectés, il peut sembler qu’il y ait une multitude de cibles à traiter pour contrer cette détérioration. Bien que cela puisse sembler miraculeux, c’est simplement la réalité du déclin énergétique mitochondrial qui affecte l’ensemble du corps.

En plus de l’impact généralisé de la dégradation mitochondriale, il existe également une douzaine de maladies spécifiques qui peuvent être identifiées facilement dans différentes parties du corps. Ces maladies peuvent toucher le cerveau, les nerfs, les yeux, le cœur, les poumons, les reins, le foie, le système immunitaire, la peau, les muscles, les tendons et même la force physique globale.

Le corps réduit la quantité de mitochondries à mesure que nous vieillissons

Crédit photo : Longevity.Technology
Tom Benson, PDG et fondateur de la start-up californienne de biotechnologie de longévité Mitrix Bio

Cibler l’immunité…

Le domaine où la greffe mitochondriale est susceptible de produire le plus grand impact dans un avenir proche est probablement le système immunitaire. Cela s’explique par le fait qu’il est jusqu’à présent relativement facile de renforcer la puissance du système immunitaire en fournissant de nouvelles mitochondries. Pour ce faire, on utilise des mitlets, avec lesquels des recherches poussées ont été effectuées.

Les mitrons, contenus dans des vésicules extracellulaires, sont des mitochondries émis par les plaquettes lorsqu’elles arrivent en fin de vie. Les globules blancs, éléments clés du système immunitaire, peuvent absorber ces mitochondries fraîches pour en tirer de l’énergie supplémentaire. En cultivant des mitrons dans un bioréacteur externe, il serait possible d’augmenter les capacités du système immunitaire des individus en leur fournissant une source d’énergie supplémentaire.

Comment s’adapter à l’évolution ?

La manière dont les autres vous perçoivent peut avoir une grande incidence sur votre vie. Même si vous n’êtes pas une star hollywoodienne, vous pouvez avoir envie de paraître plus jeune. Beaucoup de personnes dépensent une somme considérable d’argent pour des crèmes, des liftings, des micro-injections et autres méthodes censées rajeunir leur apparence. Malheureusement, comme nous le savons tous, à la fin de la journée, ces efforts ne peuvent pas empêcher le vieillissement et l’apparition de signes de vieillesse.

Une grande partie de ce phénomène est liée aux mitochondries. Le corps réduit la quantité de mitochondries à mesure que nous vieillissons, car l’apparence du visage n’est pas considérée comme cruciale pour la survie de l’espèce du point de vue évolutif. En conséquence, la peau, les cheveux et d’autres parties du visage commencent à se dégrader, perdent leur flexibilité et leur tonus musculaire.

Pour répondre à ce problème, la solution évidente serait de restaurer les mitochondries et de les rendre plus jeunes et plus saines. Cela permettrait de régénérer les tissus, de reconstituer les réserves de graisse et de renforcer les muscles. Il pourrait ainsi être possible d’améliorer l’apparence faciale des gens sans avoir recours à des traitements chirurgicaux intrusifs.

SOURCE : Longevity.Technology
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

L’IA est efficace pour l’interprétation de l’échocardiographie

Prochain article

Mangeons moins pendant 2 ans !

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.