Crédit photo : Pexels/Pixabay
/

Le diabète chez les personnes âgées

Cette condition survient lorsque le taux de sucre dans le sang est anormalement élevé

725 vues
Publié dans National Institute on Aging

Il y a une excellente nouvelle : des mesures peuvent être prises pour retarder ou prévenir le diabète de type 2, qui représente la forme la plus fréquente de la maladie chez les personnes âgées. Pour ceux qui sont déjà atteints de diabète, il est possible d’entreprendre certaines actions pour gérer la maladie et prévenir les complications liées à cette condition de santé.

Crédit photo : Pexels/Irina Varanovich
La marche peut aider à améliorer les niveaux de glucose chez les personnes âgées atteintes de diabète

Qu’est-ce que le diabète ?

Notre organisme transforme une grande partie des aliments que nous consommons en glucose, un type de sucre qui nous fournit de l’énergie. Pour utiliser ce glucose comme source d’énergie, notre corps a besoin d’insuline, une hormone qui facilite l’entrée du glucose dans nos cellules. Chez les personnes diabétiques, le corps peut soit ne pas produire suffisamment d’insuline, soit ne pas utiliser correctement celle qui est produite.

Cela entraîne une accumulation de glucose dans le sang, pouvant causer des problèmes de santé à long terme. Un médecin de famille peut vous orienter vers un spécialiste en diabète, appelé endocrinologue, pour une prise en charge spécifique. Souvent, votre médecin de famille collaborera directement avec vous pour gérer votre diabète.

Crédit photo : Pexels/Pixabay
Une personne atteinte de diabète peut avoir besoin à la fois de changements de mode de vie et de médicaments

Types de diabète

Il existe deux principaux types de diabète :

  • Le diabète de type 1 : Dans ce cas, le corps ne produit pas d’insuline. Bien que les personnes âgées puissent être touchées par ce type de diabète, il se développe généralement chez les enfants et les jeunes adultes, devenant ainsi une condition à vie.
  • Le diabète de type 2 : Dans cette variante, le corps ne fabrique pas suffisamment d’insuline ou n’utilise pas correctement celle qui est produite. C’est la forme de diabète la plus répandue. Elle affecte principalement les adultes d’âge moyen et plus âgés, mais elle peut aussi toucher les enfants. Le risque de développer un diabète de type 2 est plus élevé pour les personnes en surpoids, sédentaires ou ayant des antécédents familiaux de diabète. Les femmes ayant eu des antécédents de diabète gestationnel (une forme de diabète survenant pendant la grossesse) sont également plus susceptibles de développer un diabète de type 2 à un stade ultérieur de leur vie.

Le diabète peut affecter de nombreuses parties de votre corps

Il est crucial de prendre en charge le diabète, car au fil du temps, il peut entraîner des problèmes de santé graves tels que des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies rénales, des troubles oculaires et des lésions nerveuses pouvant conduire à des amputations. De plus, les personnes atteintes de diabète de type 2 peuvent être plus exposées au risque de cancer et de la maladie d’Alzheimer.

Qu’est-ce que le prédiabète ?

Des millions d’Américains âgés souffrent de « prédiabète », une condition où leur taux de glycémie est supérieur à la normale, mais pas suffisamment élevé pour être qualifié de diabète. Les personnes atteintes de prédiabète sont davantage susceptibles de développer un diabète de type 2 et de faire face à des crises cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux.

Crédit photo : Shutterstock
Il est important de gérer le diabète car il peut entraîner de graves problèmes de santé

Si vous êtes concerné par le prédiabète, différentes actions peuvent être entreprises pour prévenir ou retarder le diabète de type 2. La perte de poids peut être bénéfique, tout comme l’adoption d’une alimentation saine et la pratique régulière d’une activité physique. Travailler en collaboration avec votre médecin vous permettra d’établir un plan adapté pour faire des choix alimentaires plus sains et maintenir un exercice physique régulier.

Il est également important de demander de l’aide pour arrêter de fumer, car les fumeurs courent un risque accru de développer un diabète de type 2 par rapport aux non-fumeurs. Enfin, assurez-vous de consulter votre médecin pour déterminer la fréquence à laquelle vous devez surveiller votre taux de glycémie et discuter des possibilités de prendre des médicaments pour retarder ou prévenir le diabète de type 2.

Symptômes du diabète de type 2

Les signes indicateurs du diabète de type 2 peuvent comprendre une sensation de fatigue, une augmentation de l’appétit ou de la soif, une perte de poids, des mictions fréquentes ou des problèmes de vision floue. Des infections cutanées ou une guérison lente des coupures et des ecchymoses peuvent également être présentes.

Il est possible que certaines personnes atteintes de diabète de type 2 ne se rendent pas compte de leur état, car les symptômes évoluent généralement lentement et passent inaperçus. Souvent, les personnes âgées considèrent ces symptômes comme des signes de vieillissement, mais il est essentiel de les considérer comme des signaux d’un problème sérieux. Si vous présentez l’un de ces symptômes, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.

Tests pour le diabète

Pour diagnostiquer le diabète, les médecins utilisent plusieurs tests sanguins :

  • Le test de glycémie aléatoire : réalisé à n’importe quel moment de la journée.
  • Le test A1C : administré à tout moment de la journée ; il indique votre taux de glycémie moyen au cours des trois derniers mois.
  • Le test de glycémie à jeun : effectué après un jeûne d’au moins huit heures.
  • Le test oral de tolérance au glucose : effectué après un jeûne nocturne, suivi d’une autre mesure deux heures après avoir bu une boisson sucrée (ce dernier test n’est pas couramment utilisé pour le diabète de type 2).
  • Avant de poser un diagnostic, votre médecin peut vous demander de subir deux tests de dépistage du diabète.

Gestion du diabète de type 2

De nombreuses personnes atteintes de diabète de type 2 peuvent gérer leur taux de glycémie simplement en adoptant un régime alimentaire approprié et en faisant de l’exercice. D’autres peuvent nécessiter des médicaments oraux ou des injections d’insuline, ainsi que des traitements pour contrôler d’autres symptômes tels que l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie. Avec le temps, un individu atteint de diabète peut nécessiter à la fois des changements de mode de vie et des traitements médicaux.

Après avoir reçu un diagnostic de diabète, une équipe de professionnels de la santé travaillera avec vous pour élaborer un plan de gestion personnalisé. Ce plan sera basé sur votre style de vie, vos préférences, vos objectifs de santé et vos autres problèmes médicaux. Un diététicien pourra vous aider à planifier vos repas, tandis qu’un entraîneur sportif pourra vous assister dans une activité physique accrue.

Votre plan de gestion du diabète inclura les éléments suivants :

  • Surveillance de votre gycémie. Des taux de glucose très élevés (hyperglycémie) ou très bas (hypoglycémie) peuvent être préjudiciables à votre santé. Votre plan indiquera la fréquence à laquelle vous devez vérifier votre glycémie et faire le test A1C. Si vous gérez votre diabète sans prendre d’insuline, la fréquence de vérification peut être moins élevée.
  • Alimentation saine. Les choix alimentaires influencent les niveaux de glucose, il est donc crucial d’apprendre quels aliments sont les plus adaptés pour vous, en termes de quantité et de timing. Si vous êtes en surpoids, l’équipe de soins de santé vous aidera à élaborer un plan de perte de poids.
  • Activité physique. La marche et d’autres formes d’exercices quotidiens peuvent contribuer à améliorer les niveaux de glucose chez les personnes âgées atteintes de diabète. Fixez-vous l’objectif d’être physiquement actif la plupart des jours de la semaine et établissez un plan d’activité physique qui s’adapte à votre vie et que vous pourrez suivre. L’équipe de soins de santé pourra vous apporter son soutien.
  • Prise de médicaments. Il est essentiel de prendre les médicaments comme prescrits, même si vous vous sentez bien. Si vous rencontrez des effets secondaires ou si vous avez des difficultés financières pour acheter vos médicaments, informez-en votre médecin. Signalez également tout problème concernant la prise de vos médicaments ou le respect de l’horaire de prise.

Pour maintenir une bonne santé malgré le diabète de type 2, voici quelques recommandations importantes :

  • Contrôlez régulièrement votre tension artérielle en effectuant des vérifications fréquentes.
  • Surveillez votre taux de cholestérol et de triglycérides en faisant une analyse de sang au moins une fois par an, car des niveaux élevés peuvent augmenter les risques de problèmes cardiaques.
  • Abandonnez le tabac pour réduire les risques de divers problèmes de santé, tels que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.
  • Faites vérifier vos yeux chaque année afin de détecter tout problème oculaire à un stade précoce et d’assurer la santé de vos yeux.
  • Effectuez des tests annuels pour évaluer la fonction rénale, car le diabète peut affecter les reins. Des tests d’urine et de sang permettront de surveiller leur état.
  • Pensez à vous faire vacciner contre la grippe chaque année et assurez-vous d’obtenir le vaccin contre la pneumonie si vous avez plus de 65 ans.
  • Prenez soin de votre hygiène buccale en vous brossant les dents et en utilisant du fil dentaire quotidiennement. Consultez un dentiste deux fois par an pour prévenir d’éventuels problèmes dentaires.
  • Protégez votre peau en maintenant une bonne hygiène et en utilisant des produits hydratants pour éviter la sécheresse cutanée. Traitez rapidement les petites coupures et les ecchymoses pour prévenir les infections.
  • Surveillez attentivement l’état de vos pieds au quotidien et demandez à une personne de confiance de les examiner si nécessaire. En cas de plaies, de cloques, d’infections ou d’épaississements cutanés, consultez un podiatre.
  • Respectez les recommandations de dépistage du cancer adaptées à votre âge, à votre sexe et à vos facteurs de risque spécifiques.
  • N’hésitez pas à discuter de vos inquiétudes avec votre médecin. Si vous avez besoin d’aide pour votre plan de gestion, si vous vous sentez déprimé ou si vous avez des inquiétudes concernant votre mémoire, parlez-en avec votre professionnel de la santé. Des solutions peuvent être envisagées pour vous aider.

Votre médecin effectuera au moins une fois par an une évaluation de votre prise en charge du diabète. Votre plan de gestion pourra être ajusté en fonction des résultats ou de tout changement de votre état de santé, tels qu’un nouveau diagnostic ou des complications, ainsi que des modifications dans vos soins, comme le retour à domicile après une hospitalisation.

SOURCE : National Institute on Aging
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Méditer pour vieillir plus jeune !

Prochain article

Horloges épigénétiques, qu’est-ce que c’est ?

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.