/
369 vues
4 minutes de lecture

Le lien social, un secret de longévité !

Une vie sociale riche augmente l'espérance de vie

Crédit photo : Pexels/ELEVATE / L'aspect crucial n'est pas seulement la qualité des aliments, mais plutôt le fait que les gens partagent leurs repas
Publié dans Well + Good par Jennifer Heimlich

L’annulation de plans avec des amis à la dernière minute n’est pas toujours judicieux. Christal Burnette, responsable médiatique du Centre de recherche sur la longévité d’Okinawa et spécialiste de la santé déclare :         « J’aimerais que les gens se motivent toujours à sortir ».

Crédit photo : Pexels/Pixabay
Le régime alimentaire d’Okinawa est riche entre autres en une variété de légumes verts

Grâce à ses travaux de recherche sur la longévité à Okinawa, une île japonaise où vivent certaines des personnes les plus âgées du monde (connue comme l’une des « Zones bleues »), Burnette a découvert l’importance primordiale des liens sociaux sur notre santé. « Je répète sans cesse aux gens que le secret de la longévité ne réside pas dans l’alimentation et l’exercice, mais dans les relations sociales », déclare-t-elle. (Et ceci provient d’une personne qui a fondé une entreprise alimentaire santé à Okinawa.)

Lorsque les gens apprennent que Burnette travaille dans le domaine de la longévité, elle constate qu’ils ont généralement des questions sur l’alimentation. Elle leur parle alors du régime alimentaire d’Okinawa, riche en une variété de légumes verts, de patates douces violettes considérées comme des glucides particulièrement sains, de tofu préparé avec de l’eau de mer riche en minéraux, et de l’utilisation exclusive de sucre brun non raffiné dans les desserts.

Cependant, Burnette souligne que dans toutes les Zones bleues, l’aspect crucial n’est pas seulement la qualité des aliments, mais plutôt le fait que les gens partagent leurs repas. « Ils mangent en groupe, en famille », explique-t-elle. « Ils sont toujours accompagnés, partagent des repas, plaisantent, rient et prennent soin les uns des autres. »

Crédit photo : Pexels/Wellness Gallery Catalyst Foundation
Le maintien de liens communautaires solides peut avoir un impact direct sur notre santé physique

Des recherches ont démontré que le maintien de liens communautaires solides peut avoir un impact direct sur notre santé physique. Richard Honaker, MD, médecin en médecine familiale et conseiller médical principal pour Your Doctors Online, a précédemment déclaré à Well+Good : « De nombreuses études ont révélé que les personnes ayant de nombreux amis et des relations affectueuses dans leur vie présentaient des taux plus bas d’hypertension, d’obésité, de diabète, voire même de cancer ».

Pratiques okinawaïennes favorisant la connexion sociale et la longévité

Une vie sociale active peut également conduire à ce que l’on appelle « ikigai » à Okinawa, c’est-à-dire la volonté de vivre. Burnette considère que cet état d’esprit est un ingrédient essentiel à la longévité. Cependant, il est souvent négligé car il est difficilement mesurable, ce qui rend complexe sa recherche et sa quantification précise.

Je répète sans cesse aux gens que le secret de la longévité ne réside pas dans l’alimentation et l’exercice, mais dans les relations sociales 

Christal Burnette, responsable médiatique du Centre de recherche sur la longévité d’Okinawa et spécialiste de la santé okinawaïenne

Burnette explique le lien de la manière suivante : dans la plupart des cultures, au fur et à mesure que les individus vieillissent, ils peuvent perdre leur statut dans la société ou se sentir dépourvus de but. Leur famille cesse de leur rendre visite… les gens autour d’eux commencent à décéder, ce qui les coupe de leurs liens sociaux et finalement de leur volonté de vivre.

Crédit photo : Pexels/Yaroslav Shuraev
Une vie sociale active peut également conduire à ce que l’on appelle « ikigai » à Okinawa, c’est-à-dire la volonté de vivre

Pour contrer cette spirale dangereuse, les Okinawaïens ont traditionnellement recours aux moai, une pratique où des groupes d’amis proches se réunissent chaque mois pour manger, boire (y compris de l’alcool), échanger et contribuer financièrement. Ils mettent régulièrement en commun leurs ressources lorsque l’un des membres du moai a besoin d’aide. Burnette explique : « C’est un système de soutien. Grâce à cela, ils sont constamment en interaction sociale et s’entraident mutuellement ».

Plaidoyer en faveur de la priorité accordée à votre vie sociale

Pendant ce temps, aux États-Unis, le chirurgien général a récemment publié un rapport indiquant que la solitude atteint des niveaux épidémiques, avec une statistique alarmante soulignant que le manque de connexion sociale peut augmenter le risque de décès prématuré autant que fumer 15 cigarettes par jour. « La solitude tue les gens bien plus rapidement qu’on ne le pense », affirme Burnette. 

Son conseil si vous vous sentez isolé ? Créer une dynamique sociale.

Burnette elle-même est coupable de l’une des erreurs les plus importantes que vous ne devriez pas commettre : vivre seul. (Les Okinawaïens plus âgés vivent soit avec leur famille, soit à proximité, soit près de nombreux amis : « Toutes les vieilles dames vivent dans le même quartier », explique-t-elle.) Burnette sait par expérience comment passer une journée seule peut facilement se transformer en deux jours solitaires et conduire à la tentation d’annuler tous vos projets. « Poussez-vous à sortir de chez vous », dit-elle. « Parlez aux gens et ressentez l’amitié autour de vous. »

Ce conseil reste valable même si vous rencontrez quelqu’un qui n’est pas forcément votre personne préférée, ajoute Burnette. « Les gens doivent réaliser que, aussi irritants que puissent être votre père, votre mère, votre partenaire ou vos enfants, vous savez, vous pouvez être parfois frustré, en colère ou en conflit, mais vous devez prendre conscience que nous avons réellement besoin les uns des autres », dit-elle. « Je ne cherche pas à être cliché, mais l’amour est important. »

SOURCE : Well + Good
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Des « coachs de longévité » pour célébrités

Prochain article

Une découverte au poil !

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.