Crédit photo : The Science Times / Les humains pourraient devenir immortels dans huit ans
/
807 vues
2 minutes de lecture

Nous serons immortels d’ici 2031

Vivre éternellement ? un ancien ingénieur de Google nous dévoile la méthode

Publié dans The Science Times par Kendra Stacy

Plusieurs personnes et experts ont déjà envisagé l’idée d’immortalité, mais un ancien ingénieur de Google a récemment fait une déclaration audacieuse en affirmant que les humains pourraient devenir immortels dans huit ans. D’après le Daily Mail, Ray Kurzweil, ancien ingénieur chez Google, a récemment abordé les développements en robotique, génétique et nanotechnologie au cours d’une intervention sur la chaîne YouTube Adagio. Selon lui, ces avancées pourraient aboutir au développement de nanorobots capables de freiner le processus de vieillissement.

Crédit photo : Pexels/Pixabay
L’humanité sera capable de surmonter le vieillissement et les maladies

Nanobots

Il s’agit de minuscules robots appelés nanorobots, dont la largeur est d’environ 50 à 100 millimètres. Selon Interesting Engineering, ils sont capables d’exécuter des tâches de médecine clinique. On les a utilisés comme canaux de livraison spécifiques aux cellules, comme matériaux d’imagerie cellulaire et comme sondes d’ADN. Kurzweil estime que les nanorobots constituent l’avenir de la médecine, car ils ont le potentiel de réaliser des réparations corporelles au niveau cellulaire et de renforcer l’immunité contre le vieillissement et les maladies.

Il pense également que les êtres humains pourraient être en mesure de télécharger numériquement leur conscience et d’atteindre l’immortalité. Il souligne que l’humanité sera capable de surmonter le vieillissement et les maladies.

Crédit photo : Unsplash/Robina Weermeijer
Des progrès notables ont été réalisés dans les interfaces cerveau-ordinateur

Selon IFL Science des nanorobots ont déjà été utilisés pour délivrer des médicaments dans des tumeurs cérébrales. Toutefois, en l’absence de progrès significatifs dans les années à venir, il pourrait être difficile de voir comment ils pourraient être la clé de l’immortalité dans huit ans. Toutefois, des progrès notables ont été réalisés dans les interfaces cerveau-ordinateur. Par exemple, grâce à des avancées telles que la puce cérébrale de Neuralink d’Elon Musk, des singes ont été capables de jouer au pong (jeu en ligne pour enfant)

Les êtres humains pourraient être en mesure de télécharger numériquement leur conscience et d’atteindre l’immortalité

Il est possible qu’il y ait encore un long chemin à parcourir avant d’atteindre le point prédit par Kurzweil. La précision de ses prévisions devra résister à l’épreuve du temps. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a encore du temps pour se préparer et y parvenir.

Crédit photo : Unsplash/LJ
Développement de nanorobots capables de freiner le processus de vieillissement

Prédictions de l’avenir

Bien que cela puisse sembler étrange pour certains, Kurzweil est en fait connu pour avoir fait des prédictions qui se sont réalisées. Le Daily Record rapporte qu’en 1990, Kurzweil avait prédit que les ordinateurs battraient les humains dans un jeu d’échecs d’ici l’an 2000. Il avait également prédit que les smartphones deviendraient intégrés à la vie quotidienne.

Kurzweil a également prédit en 1999 qu’en 2023, il y aura un ordinateur portable de 1 000 dollars ayant la capacité de stockage et la puissance de calcul du cerveau humain. L’une de ses prédictions les plus connues implique l’atteinte de la singularité d’ici 2045. Le futuriste, ancien ingénieur de Google, a même écrit un livre entier à ce sujet. Selon ses théories, la singularité représente le point où l’intelligence artificielle serait aussi performante, voire supérieure, à l’intelligence humaine. Compte tenu des capacités grandissantes et omniprésentes de l’IA, cette possibilité est difficile à écarter.

Selon Kurzweil, les machines pourraient améliorer l’intelligence humaine en étant reliées au néocortex, ce qui permettrait une réflexion plus intelligente. Alors que beaucoup ont peur de cette idée, Kurzweil estime que l’implantation d’ordinateurs dans le cerveau pourrait être bénéfique pour les humains. Selon lui, plutôt que de craindre que les machines prennent le contrôle des humains, il estime qu’une “synthèse homme-machine” pourrait améliorer l’humanité. Affaire à suivre…

SOURCE : The Science Times
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Le sommeil c’est la santé !

Prochain article

Se mettre au pas pour sa santé, ça marche !

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.