Crédit photo : Pexels/cottonbro studio
/
680 vues
7 minutes de lecture

Et vous pensiez ne pas être victimes des croyances limitantes ?

Cultivez la capacité de les vaincre.

Publié dans BetterUp par Maggie Wooll

Les chiffres ne sont pas mon fort… « Je ne suis pas à l’aise en public. » « Diriger une équipe n’est pas dans mes compétences. » « Même si cela semble être une bonne idée, je crains de la gâcher, comme cela m’arrive souvent. » « Je ne suis pas un coureur (motard, skieur, nageur) expérimenté. » « Prendre des risques ne correspond pas à ma personnalité. »

Crédit photo : BetterUp
Soyez fier de votre développement personnel et favorisez un état d’esprit de croissance .

Il est possible que vous ayez entendu cela de la part d’un ami ou d’un collègue, ou peut-être même que vous l’ayez pensé ou exprimé vous-même. Les croyances intégrées ont une grande influence sur notre comportement et notre perception des événements, qu’elles soient liées à nos peurs ou à notre vision du monde. Les croyances limitantes peuvent nous empêcher de tenter des expériences ou miner nos efforts et nos relations.

Souvent, ces croyances se forment dès l’enfance et perdurent à l’âge adulte. Elles peuvent nous empêcher de prendre des risques et nous retenir dans nos actions. Mais comment devient-on une personne qui craint l’échec, évite les défis et doute de soi ?

Crédit photo : BetterUp
Quel que soit le domaine, professionnel ou personnel, les croyances limitantes nous enferment dans une zone de confort dont on n’a pas vraiment envie de sortir.

Les croyances limitantes font partie du processus de développement naturel, de l’enfance jusqu’au début de l’âge adulte et même au-delà. Il est important de mieux comprendre ces croyances auto-limitantes et de trouver des moyens de les surmonter.

Comprendre les croyances limitantes

Une croyance limitante est une conviction profonde qui est considérée comme une vérité absolue et qui peut vous empêcher de faire certaines choses. Ces croyances sont généralement basées sur des idées généralisées et peuvent influencer votre réalité de manière significative. Vos croyances ont un impact direct sur vos actions et vos comportements. Elles sont souvent le résultat de vos expériences passées et peuvent être ancrées de manière inconsciente.

« Il faut être très arrogant pour réussir dans la vente. » « La seule façon de progresser dans sa carrière est de sacrifier sa vie personnelle. » « Si vous voulez réussir, vous devez mettre votre propre intérêt en premier. » « On ne peut faire confiance à personne. » « Si tu gagnes, je perds. » Ces croyances limitantes peuvent avoir un impact significatif sur vos choix et vos actions, et peuvent limiter votre potentiel de réussite.

Véritables obstacles sur le chemin de la réussite et de l’épanouissement personnel, elles entravent notre quotidien 

Les croyances limitantes peuvent vous empêcher de poursuivre vos rêves, de cultiver des relations saines avec les autres et d’apporter des changements positifs dans votre vie. Lorsque ces croyances sont principalement négatives, elles créent des limites et des barrières qui vous maintiennent dans votre zone de confort.

Parfois, les croyances limitantes agissent comme un mécanisme de défense pour protéger votre psyché de la douleur. Votre subconscient peut se souvenir de vos expériences négatives passées et tenter de vous empêcher de vous blesser à nouveau. Cependant, ces limitations subconscientes peuvent entraîner des émotions négatives comme le syndrome de l’imposteur, l’anxiété et la procrastination.

Crédit photo : BetterUp
Essayez d’écrire vos croyances générales et détaillées, les personnelles, celles qui vous tiennent à cœur.

L’origine des croyances limitantes

Il se peut que vous connaissiez les croyances limitantes, mais pas leur origine. Afin de les surmonter, il est important de comprendre leur source. Voici quelques causes possibles qui peuvent mener au développement de croyances limitantes :

L’influence des valeurs et croyances familiales

Nos parents et d’autres membres de notre famille nous ont inculqué un ensemble de croyances et de valeurs avant même que nous en soyons conscients. Nos croyances fondamentales commencent à se développer dès notre jeune âge, en grande partie grâce à ce que nous apprenons de notre famille, qu’elle transmette ces croyances délibérément ou non.

Un grand-parent peut insister sur les différences entre les « riches » et les autres. Un père peut mettre l’accent sur la piété et la responsabilité d’une manière qui rend les erreurs de l’enfance plus graves. Une mère peut encourager ses enfants à travailler dur pour réussir dans une profession « blanche-bec » comme étant la clé d’une vie meilleure. Ces croyances leur appartenaient et ont été transmises à vous. Ces croyances peuvent concerner des domaines spécifiques tels que les choix de carrière, les préférences musicales ou les passe-temps. Au fil du temps, vous solidifiez votre propre ensemble de croyances limitantes basées en partie sur ce que votre famille vous a enseigné.

Les expériences vécues

Chaque expérience vécue laisse une empreinte dans notre esprit, qui influence nos choix futurs. Les conclusions que nous tirons de nos expériences dictent souvent nos décisions. Par exemple, si vous avez déjà conduit une voiture à boîte manuelle et que vous avez détesté cette expérience, il est probable que vous refusiez la prochaine fois que vous aurez l’opportunité de conduire un tel véhicule, car vous vous souvenez que cela ne vous plaisait pas de passer les vitesses de cette manière.

Éducation

La source de l’apprentissage importe autant que le contenu lui-même. Les enseignants, les membres de la famille ou les amis qui partagent des informations et des croyances ont un impact sur notre perception de ce qui est vrai. Si une personne est responsable de transmettre des connaissances, nous sommes enclins à les assimiler. Si cette personne est quelqu’un que nous admirons et respectons profondément, nous avons tendance à croire tout ce qu’elle dit.

Les 5 croyances qui nous freinent

Les croyances limitantes peuvent se manifester dans tous les aspects de notre vie. Voici cinq exemples des croyances auto-limitantes les plus courantes concernant notre perception de nous-mêmes, du monde et de la vie en général :

  • « Je suis trop âgé pour retourner à l’école. J’ai manqué ma chance d’obtenir une meilleure éducation, donc pourquoi me donner la peine d’essayer maintenant ? »
  • « Mon type de personnalité ne correspond pas à celui des autres, donc je ne trouverai jamais quelqu’un avec qui avoir une relation. »
  • « Si je divorce, personne ne voudra être avec moi parce que j’ai déjà été marié. »
  • « Je suis trop timide et trop lent pour réussir en tant qu’entrepreneur. Je ferais mieux d’abandonner maintenant. »
  • « Je n’ai pas le temps de me lancer dans un nouveau passe-temps car je suis trop occupé. »

Reconnaître les croyances limitantes

Nous avons tous des habitudes qui deviennent automatiques, et nous ne les remettons souvent pas en question. Toutefois, pour surmonter nos croyances limitantes, il est nécessaire de prendre du recul et de réfléchir à notre vie quotidienne. Comment pratiquons-nous notre dialogue intérieur ? Comment réagissons-nous face à nos erreurs ?

Voici trois méthodes qui peuvent nous aider à identifier nos croyances limitantes :

1. Analysez votre comportement

En réfléchissant à votre comportement, vous pouvez identifier les origines de vos croyances limitantes. Par exemple, souvenez-vous d’un moment où vous avez été blessé… Qu’avez-vous ressenti à l’intérieur de vous-même ?

Comment avez-vous réagi ? Avez-vous exprimé vos sentiments ou êtes-vous resté silencieux ? Ces situations peuvent révéler une croyance limitante selon laquelle il est préférable d’éviter les conflits à tout prix, ce qui peut nuire à vos relations.

2. Prenez note de vos convictions

Écrivez toutes vos croyances, générales ou spécifiques, qu’elles soient personnelles ou floues, et organisez-les par catégories telles que la famille, les relations et la santé. Cette méthode vous permettra de les revoir et d’identifier vos croyances limitantes.

Prenez le temps d’écrire vos croyances sans trop y penser. Cette méthode vous permettra de les revoir plus tard et d’identifier celles qui vous limitent. Identifiez les croyances limitantes pour pouvoir les changer et avancer.

3. Identifiez les difficultés qui vous poussent à sortir de votre zone de confort

Si vous rencontrez des défis dans votre vie, il est possible que ces défis soient liés à des croyances limitantes que vous avez. Pour découvrir ces croyances, posez-vous la question suivante : auxquelles de ces croyances vous accrochez-vous ? Faites une liste de vos défis et recherchez des modèles. Cela vous permettra de réfléchir à des stratégies pour améliorer des domaines spécifiques de votre vie.

Avez-vous déjà attribué votre succès à la chance, même si vous avez travaillé dur pour l’obtenir ? Si oui, cela pourrait être le signe d’une croyance limitante qui vous empêche de reconnaître vos propres mérites. Identifiez ces croyances limitantes pour pouvoir les surmonter et atteindre vos objectifs.

Parfois, nous sommes conscients que nous avons des problèmes à résoudre, mais il peut être difficile de les identifier. Dans ce cas, il peut être utile de demander l’aide d’un coach ou d’une personne de confiance pour vous aider à comprendre ce qui vous retient et à trouver une nouvelle voie professionnelle. Avec un peu d’aide, vous pouvez identifier ces problèmes et mettre en place des stratégies pour les surmonter.

Comment se libérer des croyances limitantes

Identifier ses croyances limitantes est une tâche difficile, mais savoir comment les gérer peut s’avérer encore plus ardu. En effet, le sentiment que vous ne pouvez pas atteindre vos objectifs peut vous empêcher de vivre pleinement une vie épanouissante. Toutefois, il est possible de remplacer une croyance limitante par une croyance stimulante. Pour réorienter votre état d’esprit, vous devez disposer de stratégies efficaces qui fonctionnent pour vous.

Pour dépasser vos croyances limitantes, voici quelques astuces à suivre :

  • Remettez en question vos croyances limitantes et demandez-vous ce qui arriverait si vous les abandonniez.
  • Sortez de votre zone de confort et prenez des risques pour découvrir de nouveaux horizons.
  • Faites preuve de créativité et imaginez de nouvelles croyances plus stimulantes.
  • Mettez en pratique vos nouvelles croyances pour vérifier leur véracité.
  • Soyez fier de votre développement personnel et encouragez une mentalité de croissance.
  • Maintenez un environnement organisé et dépourvu de distractions inutiles.

Prenez soin de votre santé mentale en évaluant régulièrement votre bien-être et en cherchant à vous améliorer.

Les défis psychologiques qui entravent votre épanouissement

Vos croyances limitantes ne sont pas figées et peuvent évoluer avec le temps, à mesure que vous changez. Bien que ce ne soit pas facile, cela en vaut la peine lorsque vous réaliserez combien vous avez grandi. Cependant, comprendre l’origine de ces croyances limitantes, les identifier et les surmonter demande du temps et de l’énergie.

Maintenant que vous savez ce qu’impliquent les croyances limitantes, il est temps de les affronter de front. Trouver la force de vous responsabiliser ne se fera pas naturellement, mais nécessitera un travail conscient et continu.

SOURCE : BetterUp
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Yoshinori Ohsumi : le mécanisme de l’autophagie

Prochain article

La science derrière la méditation

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.