Crédit photo : Johns Hopkins Medicine / Le tai-chi améliore l’équilibre et la stabilité chez les personnes souffrant de la maladie de Parkinson modérée.
/

Parkinson : se sentir mieux sans médicaments

Parmi les nombreuses façons pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson d'améliorer leur santé et leur bien-être, figurent l'exercice physique régulier, une alimentation saine, l'hydratation et un sommeil suffisant.

89 vues

Mis à part les médicaments, il existe de nombreuses façons pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson d’améliorer leur santé et leur bien-être, garder la forme, soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie. Parmi elles figurent, l’exercice physique régulier, une alimentation saine, l’hydratation et un sommeil suffisant.

Crédit photo : Johns Hopkins Medicine
La massothérapie réduit la rigidité musculaire et les tremblements au repos immédiatement après un massage de 60 minutes.

Des thérapies intégratives

Mais qu’en est-il de la thérapie non traditionnelle ? Les thérapies intégratives, telles que le yoga, massage, compléments alimentaires et diverses techniques de mouvement, ont incité des recherches effectuées au fil des ans à déterminer si elles ont un rôle à jouer dans le traitement de la maladie de Parkinson. Voici six thérapies intégratives à considérer :

Suppléments nutritionnels

Vous avez peut-être entendu dire que la coenzyme antioxydante Q10, ou Co-Q10, peut améliorer la maladie de Parkinson. Cependant, l’Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux a interrompu une étude en 2011 sur l’efficacité de Co-Q10 lorsqu’il est devenu évident que les prétendus avantages protecteurs ne différaient pas de ceux d’un placebo.

Crédit photo : Johns Hopkins Medicine
L’acupuncture est couramment utilisé en Chine et dans d’autres pays pour traiter la maladie de Parkinson.

Pour cette raison et d’autres, il est sage de demander à votre médecin si vous songez essayer un supplément, et vous ne devriez jamais arrêter de prendre votre médicament. Un supplément qui peut avoir des avantages pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson est le calcium, en grande partie parce que les aliments riches en calcium (tels que produits laitiers) sont également riches en protéines, ce qui peut interférer avec l’absorption de vos médicaments.

Tai Chi

Cette discipline favorise l’équilibre et la coordination. Par conséquent, le Tai Chi serait bénéfique pour les patients atteints de la maladie de Parkinson maladie. Une étude de 2012 sur trois formes d’exercice, l’entraînement en résistance, les étirements et le tai-chi, a révélé que le tai-chi améliore l’équilibre et la stabilité chez les personnes souffrant de la maladie de Parkinson modérée.

Les thérapies alternatives ont prouvé scientifiquement leur efficacité contre la maladie de Parkinson, en complément des médicaments classiques.

Yoga

La pratique du yoga est connue pour aider à augmenter la flexibilité et l’équilibre, et le yoga peut avoir les mêmes effets sur les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Une étude de 2012 a révélé que le yoga, en particulier s’il est adapté aux besoins des patients atteints d’un trouble du mouvement comme la maladie de Parkinson, peut augmenter la mobilité, l’équilibre, la force et la flexibilité. Il peut également aider à améliorer l’humeur et à mieux dormir.

Crédit photo : Johns Hopkins Medicine
Le yoga augmente la mobilité, l’équilibre, la force, la flexibilité, et peut également aider à améliorer l’humeur et le sommeil.

Massothérapie

Bien qu’elle n’ait pas été étudiée en profondeur, l’efficacité du massage pour soulager les effets secondaires de la maladie de Parkinson, principalement les tremblements, semblent évidents, même si cet allègement n’est pas permanent. Un examen des études de 2016 a montré une réduction de la rigidité musculaire et des tremblements au repos immédiatement après un massage de 60 minutes.

Thérapies par le mouvement

Parce que la maladie de Parkinson affecte l’équilibre et conduit à une détérioration de la motricité, certaines thérapies par le mouvement peuvent aider à empêcher ces effets. La technique Alexander par exemple, une discipline qui met l’accent sur la posture et l’équilibre, peut aider les patients à conserver la mobilité. Une autre thérapie est la méthode Feldenkrais, qui est basée sur la prise de conscience par le mouvement, vous permettant de vous dépasser. Même si vous ne faites pas de la danse ou de la musculation comme soulever des poids ou utiliser des appareils en salle, ces types de discipline vous aident à soulager certains symptômes. Toutefois, il est importer de toujours consulter un médecin avant tout programme d’exercices.

Acupuncture

L’acupuncture est un outil de base de la médecine traditionnelle chinoise, dont le principe est de simuler des points le long des méridiens du corps, ou les voies énergétiques, qui apportent des effets bénéfiques au corps et peuvent soulager la douleur. C’est pourquoi, il est couramment utilisé en Chine et dans d’autres pays pour traiter la maladie de Parkinson.

Les patients aux États-Unis qui s’y essaient rapportent également que l’acupuncture aide à soulager la fatigue et le manque de sommeil. Certaines études chez l’animal ont montré que l’acupuncture peut être neuroprotectrice (ralentir la dégénérescence des neurones qui mènent à la maladie de Parkinson), bien que ces études n’aient pas été reproduites chez l’homme.

SOURCE : Johns Hopkins Medicine
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Repartir avec un cœur neuf après une crise cardiaque !

Prochain article

Vivre le diabète de type 2 sans médicaments ?

Dernières nouvelles de Blog

Editorial

Une activité qui préserve votre jeunesse ! Votre main est verte ? Le jardinage est lié à