Crédit photo : Pexels/Anna Tarazevich / Deux substances naturelles qui peuvent aider à soutenir et à restaurer la santé de la prostate sont le pollen et la quercétine.
/

Phytothérapie pour la santé de la prostate

La fonction de la prostate est essentielle pour de nombreux aspects de la santé masculine, tels que la régulation des voies urinaires, la fonction sexuelle, la santé de la reproduction, ainsi que pour la santé générale de l'homme

291 vues
Publié dans Easy Health Options par le Dr Geo Espinosa

Il existe plusieurs affections qui peuvent affecter la prostate, notamment l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), la prostatite et le cancer de la prostate. Toutefois, des solutions naturelles telles que le pollen et la quercétine peuvent aider à maintenir et à rétablir la santé de la prostate. Bien que ces deux substances puissent être utilisées individuellement pour nourrir la prostate, elles peuvent également être combinées dans des suppléments conçus spécialement pour favoriser la santé de la prostate. Étant donné qu’elles sont issues de sources végétales, ces deux substances sont considérées comme des types de phytothérapie.

Crédit photo : Unsplash/National Cancer Institute
La quercétine pourrait être développée comme agent chimiopréventif pour le cancer de la prostate métastatique.

Comprendre la phytothérapie : définition et concepts clés

La phytothérapie consiste à utiliser des plantes ou des produits dérivés de plantes pour prévenir ou traiter un problème de santé. Cette approche est couramment adoptée par les hommes souffrant de problèmes de prostate, en particulier lorsque les traitements conventionnels tels que la prise d’antibiotiques pour la prostatite chronique s’avèrent inefficaces.

Le pollen et la quercétine ont des mécanismes d’action légèrement différents, mais lorsqu’ils sont combinés, ils peuvent agir de manière complète pour favoriser la santé globale de la prostate, y compris pour lutter contre l’HBP, la prostatite et le cancer de la prostate.

Crédit photo : Unsplash/National Cancer Institute
La quercétine possède des propriétés antioxydantes et antitumorales pour prévenir et combattre le cancer de la prostate.

Les bienfaits de l’utilisation combinée de la quercétine et du pollen en phytothérapie sont nombreux :

  • Mécanismes d’action uniques
  • Effets secondaires minimes
  • Coût peu élevé
  • Haut niveau d’acceptation par les patients
  • Efficacité reconnue dans le traitement des symptômes liés à l’HBP et la prostatite

Étant donné que les symptômes des voies urinaires inférieures se chevauchent souvent entre l’HBP et la prostatite chronique, il est couramment recommandé d’utiliser ces deux formes de phytothérapie pour les hommes souffrant de prostatite.

Le pollen et la quercétine proviennent de sources végétales, ils sont considérés comme des types de phytothérapie.

En associant ces deux formes de phytothérapie, comment agissent-elles ? Le pollen est reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires, qui permettent de soulager les symptômes liés à l’HBP et la prostatite. De son côté, la quercétine est un bioflavonoïde phytonutriment qui possède également des propriétés anti-inflammatoires. On la trouve notamment dans des aliments tels que les pommes, les oignons, les raisins rouges, le thé, les légumes-feuilles et certaines baies. La quercétine est également connue pour ses propriétés antioxydantes et antitumorales, qui peuvent contribuer à prévenir et combattre le cancer de la prostate.

Crédit photo : Unsplash/National Cancer Institute
69% des hommes qui ont pris du pollen d’abeille ont déclaré que les symptômes s’étaient améliorés, contre 30% qui ont pris le placebo.

Études sur la quercétine

La capacité de la quercétine à interrompre la propagation du cancer de la prostate et à promouvoir la mort cellulaire a été démontrée par des études. Une étude publiée dans Molecular and Cellular Biochemistry a signalé que la quercétine est capable de réduire l’activité d’enzymes spécifiques impliquées dans l’invasion tumorale et les métastases. Les auteurs ont souligné que la quercétine pourrait être utilisée comme un agent chimiopréventif pour le cancer de la prostate métastatique.

La quercétine est un agent naturel efficace pour gérer la prostatite chronique/syndrome de douleur pelvienne chronique (CP/CPPS), le type de prostatite le plus commun et le plus difficile à traiter, car elle peut inhiber la production et la libération de substances inflammatoires. Dans une étude menée à la Cleveland Clinic, la quercétine s’est avérée être le traitement le plus efficace pour la prostatite par rapport à d’autres traitements. Un autre essai a montré qu’une dose de 500 mg de quercétine prise deux fois par jour pendant un mois conduisait à une réduction significative des symptômes de la prostatite par rapport à un placebo.

Les résultats d’une étude ont montré que la quercétine « apporte une amélioration symptomatique significative » chez les hommes atteints de CP/CPPS chronique non bactérienne. Les chercheurs ont attribué les résultats positifs aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes de la quercétine. Les deux tiers des patients ont déclaré une amélioration de leur qualité de vie après le traitement à la quercétine.

Études sur l’utilisation du pollen dans le traitement de l’HBP et de la prostatite

Les études sur le pollen pour la santé de la prostate se concentrent principalement sur l’extrait de pollen Graminex, également connu sous le nom de cernilton, qui est composé de pollen de seigle, de maïs et de fléole des prés. Les extraits de pollen d’abeille sont utilisés en Europe depuis plus de 35 ans pour aider à traiter l’HBP, et plusieurs études ont examiné leur efficacité pour soulager les symptômes.

L’extrait de pollen est efficace à environ 70% pour réduire les symptômes de l’HBP, notamment le besoin d’uriner la nuit, les mictions fréquentes, le faible débit urinaire, le faible volume urinaire et le volume urinaire résiduel. Une analyse de quatre études portant sur 444 hommes atteints d’HBP a révélé que le pollen d’abeille aidait à améliorer le besoin d’uriner la nuit par rapport à un placebo.

Dans une autre étude publiée dans le British Journal of Urology, des hommes présentant une obstruction de l’écoulement due à une hypertrophie de la prostate ont été invités à prendre du pollen d’abeille ou un placebo tous les jours pendant six mois. À la fin de l’étude, 69% des hommes qui ont pris du pollen d’abeille ont déclaré que leurs symptômes s’étaient améliorés, contre seulement 30% pour le groupe placebo. Les améliorations signalées comprenaient une diminution de l’urine résiduelle ainsi qu’une diminution mesurée du diamètre de la prostate.

Une étude menée au Japon a examiné l’effet du pollen d’abeille sur 79 patients pendant plus de 12 semaines. À la fin de l’étude, les hommes ont montré une augmentation significative des débits urinaires, tandis que le volume résiduel a diminué de manière significative.

En plus de soulager les symptômes de l’HBP, le pollen Graminex est également utilisé pour traiter les symptômes de la prostatite. Une étude publiée dans Urology a révélé que les hommes atteints de prostatite chronique non bactérienne / CPPS qui ont pris un extrait de pollen pendant six mois n’ont présenté aucun symptôme de prostatite ou ont connu une amélioration significative des symptômes à la fin de l’étude.

Le pollen d’abeille a été démontré pour inhiber la croissance des cellules de la prostate et présenter un effet anti-inflammatoire. Ses bienfaits dans tous ces domaines font du pollen d’abeille un complément essentiel pour la santé globale de la prostate.

Où se procurer de la quercétine et du pollen ?

Les propriétés bénéfiques de la quercétine et de l’extrait de pollen pour améliorer la santé de la prostate sont bien établies. Si vous rencontrez des problèmes de santé de la prostate, un complément de santé spécialement formulé pour soutenir la prostate, tel que Prost-P10x, qui contient ces deux ingrédients naturels et d’autres, peut être une excellente option. Vous pouvez facilement trouver des suppléments contenant ces ingrédients dans les magasins d’aliments naturels ou en ligne.

Il est important de prendre certaines précautions lors de la prise de ces deux suppléments :

  • Le pollen d’abeille est contre-indiqué chez les personnes allergiques au pollen. Si vous êtes allergique à l’herbe, aux fleurs ou à d’autres plantes, vous pourriez avoir une réaction grave avec des symptômes tels que l’urticaire, l’essoufflement et l’enflure de la langue, du visage et de la gorge. Avant de prendre du pollen d’abeille, il est important de consulter votre médecin.
  • La quercétine ne doit pas être prise à une dose supérieure à 1 gramme par jour sans avis médical. La plupart des études ont montré que la dose efficace est de 500 mg. Les effets secondaires de la quercétine peuvent inclure des maux de tête et des maux d’estomac. Avant de prendre de la quercétine, il est important de consulter votre médecin pour déterminer la dose appropriée pour vous.

SOURCE : Easy Health Options
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Six minutes suffisent…

Prochain article

Comment atteindre notre plein potentiel

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.