Crédit photo : Mint Lounge/Un sommeil de bonne qualité est essentiel pour une vie saine.
/

Priorité à la qualité du sommeil !

Pourquoi devriez-vous vous concentrer sur la qualité du sommeil pour augmenter votre espérance de vie.

1 126 vues
Publié dans Mint Lounge par Shrenik Avlani

De nouvelles recherches montrent qu’un sommeil de bonne qualité a un effet direct sur l’espérance de vie et la santé globale. Pendant des années, l’idée reçue veut que les hommes dorment huit heures de temps pour être en forme. Maintenant, de nouvelles études ont montré que ce n’est pas seulement la quantité, mais aussi la qualité du sommeil qui compte. Cette recherche, qui sera présentée lors d’une conférence de l’American College of Cardiology, révèle qu’une meilleure qualité du sommeil réduit les risques de mortalité cardiovasculaire.

Crédit photo : Pexels/Jesse Orrico
Une meilleure qualité du sommeil réduit les risques de mortalité cardiovasculaire.

Pour cette étude, intitulée Modèles de sommeil à faible risque, mortalité et espérance de vie à l’âge de 30 ans : une étude prospective de 172 321 adultes américains, les chercheurs ont analysé les données de personnes âgées en moyenne de 50 ans (54% des répondants étaient des femmes) avec un suivi médian de 4,3 ans. Au cours de la période d’évaluation (2013-2018), plus de 8 000 répondants sont décédés, la principale cause de décès étant les maladies cardiovasculaires et la deuxième étant le cancer.

Pour l’étude, les chercheurs ont évalué cinq facteurs pour déterminer la qualité du sommeil : durée idéale du sommeil de sept à huit heures par nuit, difficulté à s’endormir pas plus de deux fois par semaine, difficulté à rester endormi pas plus de deux fois par semaine, ne pas utiliser de somnifères, et se sentir bien reposé après s’être réveillé au moins cinq jours par semaine.

Crédit photo : Unsplash/Mpho Mojapelo
L’idée reçue veut que les hommes dorment huit heures de temps pour être en forme.

Les personnes qui cochaient les cinq facteurs étaient 30% moins susceptibles de mourir pour une raison quelconque, 21% pour une maladie cardiovasculaire, 19% pour le cancer et 40% pour d’autres raisons diverses. Ce qui ressort des données, c’est que les répondants qui dormaient plus longtemps et mieux étaient plus susceptibles de voir une augmentation de l’espérance de vie. Les chercheurs ont estimé ces gains d’espérance de vie à partir de l’âge de 30 ans. « Si les gens ont tous ces comportements de sommeil idéaux, ils sont plus susceptibles de vivre plus longtemps », a déclaré le Dr Frank Qian, co-auteur de l’étude. « Donc, si nous pouvons améliorer le sommeil en général, et l’identification des troubles du sommeil est particulièrement importante, nous pourrions être en mesure de prévenir une partie de cette mortalité prématurée. »

Lorsque la qualité du sommeil se détériore, le risque de plusieurs maladies et troubles, allant des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux à l’obésité et à la démence, augmente.

Dr Vikas Maurya, directeur et chef du département de pneumologie et des troubles du sommeil à l’hôpital Fortis de Delhi.
Crédit photo : Unsplash/Gregory Pappas
Un sommeil de meilleure qualité aide le cerveau à se préparer à apprendre, à se souvenir et à créer tout en aidant à la réparation de notre système immunitaire.

« Vous pouvez dormir pendant 12 heures et souffrir toujours d’un mauvais sommeil », explique le Dr Ashish Kumar Prakash, consultant en médecine respiratoire et du sommeil à l’hôpital Medanta, Gurugram. Un sommeil de qualité, c’est lorsque nous atteignons le stade N3 du sommeil et le REM (mouvement oculaire rapide). C’est à ce moment-là que nous et notre cerveau sommes les plus détendus. Si vous êtes au lit pendant 7 heures et que vous dormez profondément pendant au moins 5 ou 6 heures… C’est un sommeil de bonne qualité. Mais vous pouvez aussi passer 7 heures au lit et n’avoir que 15 minutes de sommeil profond et ce n’est pas un sommeil de bonne qualité.

Un sommeil de bonne qualité améliore les performances cérébrales, l’humeur et la santé, explique le Dr Vikas Maurya, directeur et chef du département de pneumologie et des troubles du sommeil à l’hôpital Fortis de Delhi. « Lorsque la qualité du sommeil se détériore, le risque de plusieurs maladies et troubles, allant des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux à l’obésité et à la démence, augmente. Un sommeil de meilleure qualité aide le cerveau à se préparer à apprendre, à se souvenir et à créer tout en aidant à la réparation de notre système immunitaire », ajoute Maurya.

Il aborde également la croyance erronée selon laquelle les personnes âgées ont besoin de moins de sommeil que les adultes plus jeunes. « La vérité est que les personnes âgées ont besoin de la même quantité de sommeil que les adultes plus jeunes parce que le sommeil est très important pour prévenir diverses maladies cardiaques et autres, et il remplit également une fonction réparatrice pour nos organes vitaux. Par conséquent, une bonne quantité de sommeil et un sommeil de bonne qualité sont également importants chez les personnes âgées », dit-il.

Maurya dit que les femmes bénéficient d’une meilleure qualité de sommeil que les hommes ainsi que de temps de sommeil plus longs, d’un début de sommeil plus court et d’une plus grande efficacité du sommeil. Mais les femmes ont aussi plus de plaintes liées au sommeil, car les cycles menstruels, la grossesse et la ménopause peuvent modifier le cycle du sommeil. Certains troubles du sommeil, tels que les troubles du sommeil paradoxal et l’apnée du sommeil, semblent être plus fréquents chez les hommes, tandis que l’insomnie et le syndrome des jambes sans repos ou impatiences sont plus fréquents chez les femmes, souligne Maurya.

L’étude indique également que les hommes et les femmes sont touchés différemment par la qualité de leur sommeil. Chez les hommes et les femmes qui ont déclaré avoir les cinq mesures de la qualité du sommeil, l’espérance de vie était de 4,7 ans plus élevée chez les hommes et de 2,4 ans chez les femmes que chez ceux qui n’avaient aucun élément favorable ou un seul des cinq éléments favorables.

SOURCE : Mint Lounge
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

La prise de vitamine D aide à prévenir la démence

Prochain article

Régime alimentaire : optimiser la santé et la longévité

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.