Crédit photo : Shutterstock
/
1 200 vues
6 minutes de lecture

Le rôle clé du THS

Il existe des mesures à prendre pour améliorer notre bien-être à long terme, ce qui suscite naturellement la question de savoir comment ralentir le processus de vieillissement

Publié dans BodyLogicMD

Grâce à la médecine moderne et aux pratiques de santé publique, notre espérance de vie est aujourd’hui presque deux fois plus longue que celle de nos ancêtres. Toutefois, les premiers signes de vieillissement peuvent constituer un avertissement. Que ce soit sous la forme d’une petite ride, de cheveux gris, de douleurs persistantes ou d’une fatigue inhabituelle, ces signes peuvent vous amener à reconsidérer vos choix de vie.

Crédit photo : Pexels/Ron Lach
Les premiers signes extérieurs du vieillissement se voient souvent sur les mains ou le visage.

Plusieurs facteurs ont une incidence sur la rapidité à laquelle nous vieillissons. Notre patrimoine génétique prédétermine diverses caractéristiques qui ont un impact sur l’état et la longévité de notre peau, de nos cheveux, de notre système cardiovasculaire et de notre cerveau. En parallèle, notre environnement nous apporte des nutriments bénéfiques pour notre corps, mais aussi des stress et des toxines qui ont des effets néfastes.

Certains de ces facteurs sont invariables. Cependant, vous êtes probablement conscient qu’il existe des actions que vous pouvez entreprendre pour améliorer votre bien-être à long terme, ce qui vous amène à vous interroger sur la manière de ralentir le processus de vieillissement. Acquérir une meilleure connaissance des changements qui se produisent dans votre corps au fil du temps peut vous aider à prendre des décisions pour vieillir de manière active, élégante et confortable.

Identifier les symptômes du vieillissement

Crédit photo : Pexels/Polina Tankilevitch
L’hormonothérapie substitutive peut aider à faire face à bon nombre des changements que nous subissons à mesure que nous vieillissons.

Lorsque notre corps vieillit, de nombreux processus physiologiques ralentissent. La division cellulaire se produit moins fréquemment, et la dégradation des tissus dépasse la production de nouveaux tissus. Voici quelques-uns des changements les plus significatifs :

  • Peau : Les premiers signes visibles du vieillissement sont souvent observés sur les mains ou le visage. Étant donné que ces parties de votre corps sont généralement les plus exposées au soleil, elles sont les premières à montrer des signes de dommages. Les taches de vieillesse, les ridules et le relâchement cutané sont des phénomènes courants, car la production sous-jacente de collagène et d’élastine ralentit. La peau a tendance à se dessécher plus facilement car les sécrétions d’huile et de sueur diminuent avec l’âge. Réduire l’exposition au soleil et utiliser un écran solaire sont des mesures préventives pour atténuer ces changements. Il existe également des produits prescrits, tels que la trétinoïne, qui peuvent stimuler le renouvellement cellulaire et augmenter la production de collagène.

En savoir plus sur les changements qui se produisent dans notre corps peut nous aider à faire des choix pour vieillir activement, gracieusement et confortablement.

  • Cheveux : Les cheveux peuvent révéler des signes visibles de vieillissement tels que la perte de pigmentation et la perte de cheveux. Le grisonnement survient lorsque les follicules pileux produisent moins de mélanine, ce qui entraîne une perte de pigment. Bien que la perte de cheveux soit en grande partie déterminée par les gènes, la plupart des gens subissent une certaine perte de cheveux en vieillissant. De nombreux produits sont disponibles pour aider à maintenir l’apparence et la santé des cheveux, tels que des produits en vente libre et sur ordonnance.

Crédit photo : BodyLogicMD
Dès la quarantaine, les niveaux d’hormones fluctuent et finissent par décliner.
  • Composition corporelle : Les modifications de la composition corporelle se manifestent généralement graduellement et subrepticement à mesure que l’on vieillit. Vous pourriez remarquer une diminution de votre endurance physique ou une récupération plus lente après l’exercice. Au fil du temps, vous pourriez également constater une redistribution de la graisse corporelle vers l’abdomen ou une perte de masse musculaire. Même si vous continuez à suivre le même programme de conditionnement physique, vous pourriez constater une diminution des résultats que vous obteniez autrefois.
  • Système reproducteur : Les changements dans le système reproducteur peuvent se manifester de manière graduelle. Chez les hommes, cela peut se traduire par des troubles urinaires causés par l’élargissement de la prostate. Pour les femmes, la sécheresse vaginale ou la douleur lors des rapports sexuels peuvent être des signes précoces. Il est également possible de constater une diminution de la libido chez certaines personnes.
  • Os : Souvent, l’affaiblissement de la structure osseuse ne peut être détecté qu’après une fracture. Les fractures du poignet ou des os du pied peuvent être les premiers signes d’une ostéoporose ou d’une ostéopénie liée à l’âge.

En plus des changements physiques visibles, certains phénomènes plus inquiétants peuvent se produire à l’intérieur du corps. Cette période de la vie est souvent marquée par l’apparition de maladies chroniques graves telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2. Ces maladies peuvent avoir des effets dévastateurs sur la santé et la qualité de vie, et il est important de prendre des mesures préventives pour les éviter ou les traiter le plus tôt possible.

Les hormones jouent un rôle clé dans les différentes réalités du vieillissement

Certains modes de vie peuvent accélérer le processus de vieillissement, vous faisant paraître et vous sentir plus vieux. Par exemple, fumer réduit le flux sanguin et raidit les vaisseaux sanguins au fil du temps, tandis qu’une consommation excessive ou régulière d’alcool peut endommager plusieurs systèmes d’organes et causer le cancer. En éliminant ces habitudes et en se concentrant sur une nutrition appropriée et une routine d’exercice, on peut grandement protéger notre corps contre les effets du vieillissement. Cependant, si vous cherchez à ralentir le vieillissement et à améliorer votre bien-être à long terme, il est important de considérer également l’impact de vos hormones.

Pendant la période de la quarantaine, les niveaux d’hormones subissent des fluctuations et finissent par diminuer. Chez les femmes, les niveaux hormonaux commencent à changer pendant la périménopause, avant de chuter de manière significative, déclenchant ainsi la ménopause. Chez la plupart des hommes, les niveaux de testostérone diminuent progressivement à partir de la trentaine. Cependant, certains hommes connaissent une baisse plus marquée, ce qui se traduit par un taux de testostérone plus faible pour leur âge.

La diminution des hormones sexuelles est étroitement liée au processus de vieillissement. Certains changements physiques, tels que la perte de densité osseuse, les modifications de la libido et de la texture de la peau, ont été directement associés aux hormones. Les scientifiques continuent d’étudier les effets que les changements hormonaux peuvent avoir sur d’autres systèmes, y compris les troubles cognitifs et la démence, qui affectent fréquemment le cerveau des personnes âgées.

Comment ralentir le vieillissement en utilisant le THS

Même si nous mettons tout en œuvre, nous serons tous confrontés aux effets du vieillissement. Les médecins spécialisés dans la médecine anti-âge ont reçu une formation spécifique pour identifier et traiter les causes et les symptômes des dommages tissulaires associés au vieillissement. Leur objectif est de vous aider à vous sentir au mieux de votre forme en contrant les effets néfastes des déséquilibres hormonaux pouvant entraîner des effets secondaires graves.

L’un des outils les plus puissants utilisés par les praticiens de la médecine anti-âge est l’hormonothérapie substitutive (HTS), dont les avantages sont actuellement étudiés. Selon une analyse des tables de mortalité publiées, l’utilisation de la thérapie à la testostérone chez les hommes hypogonadiques a permis d’augmenter leur espérance de vie de 9 à 10 % sur une période de cinq ans, les alignant ainsi sur les hommes ayant des niveaux normaux de testostérone. De même, l’étude a montré que la thérapie hormonale substitutive chez les femmes ménopausées a permis d’augmenter leur taux de survie de 2,6 % sur cinq ans.

Outre l’augmentation de la longévité, l’hormonothérapie substitutive peut aider à atténuer bon nombre des changements que nous subissons à mesure que nous vieillissons. Par exemple, chez les femmes, l’œstrogénothérapie est associée à une peau plus saine et plus jeune. Tandis que chez les femmes et les hommes, la thérapie de remplacement de la testostérone soutient le métabolisme énergétique, favorisant ainsi une composition corporelle plus saine et prévenant potentiellement d’autres effets secondaires graves liés au vieillissement. En outre, l’hormonothérapie substitutive joue un rôle dans la santé sexuelle des hommes et des femmes qui vieillissent.

Chaque personne vieillit différemment en raison de multiples facteurs. Un praticien expérimenté peut élaborer un plan personnalisé comprenant un régime alimentaire, un programme d’exercices, des suppléments nutritionnels et, si nécessaire, des hormones de remplacement. Avoir un spécialiste anti-âge compétent à vos côtés vous permettra de bénéficier d’un plan adapté pour vivre en bonne santé.

SOURCE : BodyLogicMD
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Comment le jeûne peut-il aider à lutter contre le vieillissement

Prochain article

Diabète de type 2, mieux mesurer sa glycémie

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.