Crédit photo : Pexels/Kampus Production / Vous ne pouvez pas changer le passé, mais vous pouvez toujours regarder vers l’avenir.
/

Résilience : Développer les compétences nécessaires pour endurer les difficultés

Être résilient, c'est avoir la capacité de faire face aux épreuves et aux revers de la vie en s'adaptant

364 vues
Publié dans Mayo Clinic

Comment réagissez-vous face à l’adversité ? Faites-vous preuve de rebondissement ou vous effondrez-vous face aux problèmes qui se présentent ?

La résilience est une qualité intérieure qui vous permet de faire face aux échecs et aux défis de la vie, qu’il s’agisse d’une perte d’emploi, d’une maladie, d’une catastrophe naturelle ou du décès d’un être cher. En l’absence de résilience, vous risquez de vous attarder sur les problèmes, de vous sentir impuissant, d’être submergé ou de recourir à des mécanismes d’adaptation néfastes comme la toxicomanie, les troubles alimentaires ou les comportements à risque.

Crédit photo : Pexels/Yogendra Singh
Pensez à la façon dont vous avez fait face aux difficultés dans le passé.

La résilience ne résout pas tous les problèmes, mais elle vous offre la capacité de les surmonter, de trouver du plaisir dans la vie et de mieux gérer le stress. Si vous ne vous sentez pas aussi résilient que vous le souhaiteriez, il est possible de développer et d’acquérir les compétences nécessaires pour renforcer cette capacité.

Adaptation face à l’adversité

La résilience se caractérise par la capacité à s’adapter aux situations difficiles. Lorsque le stress, l’adversité ou le traumatisme frappent, il est normal de ressentir de la colère, du chagrin et de la douleur, mais être résilient signifie que vous êtes capable de continuer à avancer, tant sur le plan physique que psychologique. Toutefois, la résilience ne se limite pas à endurer les difficultés en silence ou à se débrouiller seul. En réalité, solliciter l’aide d’autrui est un élément clé de la résilience.

Crédit photo : Pexels/Matthias Zomer
Etre capable de tendre la main aux autres pour obtenir de l’aide est un élément clé de la résilience.

Résilience et santé mentale

La résilience peut vous aider à vous protéger contre divers problèmes de santé mentale, tels que la dépression et l’anxiété. Elle peut également compenser les facteurs de risque tels que l’intimidation ou les traumatismes antérieurs, qui augmentent la vulnérabilité aux troubles mentaux. Si vous souffrez déjà d’un problème de santé mentale, développer votre résilience peut améliorer votre capacité d’adaptation et votre rétablissement.

La résilience est la capacité de s’adapter à des situations difficiles

Crédit photo : Pexels/Tima Miroshnichenko
Devenir plus résilient prend du temps et de la pratique.

Conseils pour renforcer votre résilience

Si vous aspirez à développer votre résilience, prenez en compte ces conseils :

  • Cultivez des liens. Établir des relations solides et positives avec vos proches et vos amis peut vous offrir le soutien, les conseils et l’acceptation dont vous avez besoin, que ce soit dans les moments joyeux ou difficiles. Développez également d’autres liens significatifs en vous impliquant bénévolement ou en rejoignant des associations et des communautés.
  • Donnez du sens à chaque jour. Accomplissez des actions qui vous procurent un sentiment d’accomplissement et de but au quotidien. Fixez-vous des objectifs clairs et atteignables qui vous aideront à envisager l’avenir avec une vision significative.
  • Apprenez de vos expériences. Réfléchissez à la manière dont vous avez surmonté les difficultés par le passé. Identifiez les compétences et les stratégies qui vous ont aidé à traverser les moments difficiles. Vous pouvez même tenir un journal pour noter vos expériences passées, ce qui vous aidera à reconnaître les schémas de comportement positifs et négatifs, vous guidant ainsi dans vos actions futures.
  • Gardez espoir. Vous ne pouvez pas changer le passé, mais vous avez toujours le pouvoir de regarder vers l’avenir. Acceptez le changement et anticipez-le, cela facilitera votre adaptation et vous permettra de faire face aux nouveaux défis avec moins d’anxiété.
  • Prends soin de toi. Accordez de l’importance à vos propres besoins et émotions. Engagez-vous dans des activités et des passe-temps qui vous procurent de la joie. Intégrez une pratique d’activité physique dans votre routine quotidienne. Veillez à un sommeil suffisant et établissez des rituels apaisants avant le coucher. Adoptez une alimentation saine. Pratiquez des techniques de gestion du stress et de relaxation telles que le yoga, la méditation, l’imagerie guidée, la respiration profonde ou la prière.
  • Soyez proactif. Ne négligez pas vos problèmes. Au contraire, identifiez ce qui doit être fait, élaborez un plan et passez à l’action. Bien qu’il faille du temps pour se remettre d’un échec majeur, d’un événement traumatique ou d’une perte, sachez que votre situation peut s’améliorer si vous travaillez activement dessus.

Quand consulter un professionnel

Développer sa résilience nécessite du temps et de la pratique. Si vous ressentez que vous ne progressez pas ou si vous ne savez pas par où commencer, envisagez de consulter un professionnel de la santé mentale. Grâce à leur accompagnement, vous pourrez améliorer votre résilience et votre bien-être mental.

SOURCE : Mayo Clinic
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Maladie d’Alzheimer : Le médicament d’AmyriAD prêt pour la phase 3

Prochain article

Les avantages de la pensée positive

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.