Crédit photo : Ultrahuman / La thermothérapie améliore la circulation sanguine, le métabolisme tissulaire et l’extensibilité du tissu conjonctif.
/

Tout sur la thermothérapie et ses avantages

La thermothérapie consiste à appliquer une substance sur le corps afin d'élever la température des tissus, favoriser la circulation sanguine, ainsi qu'augmenter le taux métabolique

334 vues
Publié dans Ultrahuman par Abhay Puri

D’après le Pharmaceutical Journal, la thermothérapie peut être définie comme l’application d’une substance sur le corps dans le but d’augmenter la température des tissus. Elle peut se référer à différentes méthodes pour apporter de la chaleur au corps, qu’il s’agisse d’une zone spécifique ou de l’ensemble du corps. La thermothérapie est principalement utilisée pour soulager la douleur et traiter les blessures, mais elle présente également des avantages médicaux, car la chaleur dilate les vaisseaux sanguins et stimule le flux sanguin vers la peau.

Crédit photo : Pexels/Pavel Danilyuk
La thermothérapie réduit la raideur des articulations.

Les avantages de la thermothérapie sur la santé

  • La thermothérapie présente des avantages pour la santé en améliorant la circulation sanguine, le métabolisme tissulaire et l’extensibilité du tissu conjonctif
  • En augmentant le flux sanguin, elle facilite également la guérison des tissus en apportant des protéines, des nutriments et de l’oxygène à la zone affectée
  • Elle permet également de détendre les muscles, de réduire les spasmes musculaires et de diminuer la raideur des articulations.
Crédit photo : Pexels/Pavel Danilyuk
La chaleur des saunas ou des spas, ou de la thermothérapie en général, peut affecter la glycémie.

Différents types de thermothérapie

Depuis l’Antiquité, l’exposition régulière à la thermothérapie par le biais de saunas et de soins a été utilisée à des fins médicales. Les deux types de thermothérapie réchauffent graduellement le corps. Toutefois, il est important de faire preuve de prudence dans l’utilisation de la thermothérapie dans certains cas. Par exemple, si une zone présente une plaie ouverte, un gonflement ou une inflammation, la thermothérapie ne doit pas être utilisée du tout ou être appliquée avec précaution.

Deux types distincts de traitement par la chaleur sont disponibles :

1. Thérapie par la chaleur sèche :

La thérapie par la chaleur sèche utilise différents moyens pour augmenter la température d’un muscle, d’un organe ou d’une partie spécifique du corps, tels que les coussins chauffants, les packs de gel chauffants, les enveloppes chauffantes et les lampes chauffantes. Ces méthodes sont particulièrement utiles pour soulager les douleurs localisées, comme les douleurs aux ischio-jambiers ou les crampes menstruelles.

2. Thermothérapie humide :

La thermothérapie humide comprend des techniques telles que les bains chauds, les saunas, les bains à remous, les serviettes chaudes humides et la cire de paraffine. Ces méthodes de chaleur humide sont souvent préférées pour les traitements du corps entier, car elles réchauffent efficacement tout le corps. Elles peuvent être utilisées pour soulager les douleurs musculaires et pour favoriser la relaxation. Toutefois, il est important de faire preuve de prudence en cas de blessure, de gonflement ou d’inflammation.

L’utilisation régulière du sauna ou d’un bain chaud peut avoir des avantages à long terme pour la santé

Il y a d’autres types de traitements de thermothérapie professionnels, comme la thermothérapie infrarouge, qui peuvent être utilisés pour des conditions spécifiques ou dans des milieux professionnels. Le choix de la thermothérapie dépend souvent de certaines conditions et de préférences personnelles. Toutefois, il convient de faire preuve de prudence si vous souffrez de neuropathie (altération des terminaisons nerveuses ou du système nerveux) ou si vous présentez une diminution de la sensation nerveuse, car vous risquez de ne pas être en mesure de détecter une température excessive. Dans des cas extrêmes, cela peut causer des brûlures involontaires. Toutefois, lorsqu’elle est utilisée correctement, la thermothérapie peut fournir d’excellents résultats.

Avantages de la thermothérapie

Bien que la thermothérapie soit couramment utilisée pour traiter les blessures musculaires, soulager la douleur et améliorer la condition physique générale, ses avantages et ses applications potentielles vont au-delà de ces utilisations courantes. Dans les paragraphes suivants, nous allons explorer certaines de ces applications et avantages.

1. Soulagement de la douleur :

Des recherches ont démontré que la thermothérapie avait des effets bénéfiques pour soulager les douleurs dorsales, ainsi que les raideurs et douleurs musculaires. Par ailleurs, plusieurs études ont prouvé que cette thérapie était efficace pour la récupération des lésions musculaires et le traitement de douleurs chroniques. En effet, l’augmentation de la température d’un muscle augmente le flux sanguin dans la zone traitée.

Un exemple concret est après un exercice intense ou un exercice anaérobie, qui est une activité qui produit de l’énergie en convertissant le glucose sans oxygène. Ce type d’activité peut entraîner une accumulation d’acide lactique dans certains muscles, telle que lors d’un entraînement en force, où le corps a besoin d’énergie supplémentaire par rapport à ce qui est produit par la respiration aérobie. Lorsqu’une source de chaleur est appliquée sur une zone présentant une accumulation d’acide lactique, les vaisseaux sanguins se dilatent légèrement, augmentant ainsi le flux sanguin et facilitant le transport des excès d’acide lactique et d’autres toxines hors de ces muscles. Ce processus soulage la douleur et accélère le métabolisme cellulaire, tout en favorisant l’absorption d’oxygène et la guérison des tissus.

2. Vasodilatation : 

L’expansion des vaisseaux sanguins près de la surface de la peau provoque une augmentation du taux métabolique. Cette augmentation est bénéfique pour le processus de guérison car elle stimule les réactions cataboliques et anaboliques nécessaires pour éliminer les sous-produits métaboliques des lésions tissulaires au niveau cellulaire. De cette façon, les enzymes destructrices, telles que la collagénase, sont inhibées, réduisant ainsi le stress oxydatif qui est souvent associé à une perturbation de l’équilibre cellulaire entre les radicaux libres et les antioxydants. Une diminution du stress oxydatif peut améliorer la santé métabolique, réduire la variabilité du glucose et ralentir le processus de vieillissement ou de maladies dégénératives.

3. Angiogenèse : 

La thermothérapie peut améliorer l’extensibilité des tissus en favorisant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans le muscle squelettique, ce qui accroît le flux sanguin. Cette augmentation du flux sanguin rend les muscles plus élastiques, améliorant ainsi leur flexibilité. En outre, la stimulation des terminaisons nerveuses grâce à la chaleur peut bloquer les signaux de douleur, soulageant ainsi les douleurs musculaires et articulaires, notamment celles causées par les blessures et l’arthrite.

4. Longévité :

La thermothérapie est considérée comme bénéfique pour la santé cellulaire, la longévité et l’effet hormétique. L’hormèse, qui fait référence à la réponse adaptative des organismes à un stress modéré et intermittent, est observée dans différents domaines de la biologie et de la médecine, comme l’exercice physique, la restriction énergétique alimentaire et l’exposition à certains composés phytochimiques.

En cas de stress thermique causé par la thermothérapie, les protéines de choc thermique (HSP) jouent un rôle crucial en protégeant l’organisme contre les radicaux libres, qui peuvent endommager les cellules, et en soutenant la capacité antioxydante cellulaire, réduisant ainsi le stress oxydatif. Les HSP contribuent également à la réparation des protéines endommagées, leur permettant ainsi de récupérer leur structure et leur fonction normales, ce qui est essentiel pour le fonctionnement correct des mécanismes cellulaires.

Selon les recherches, une exposition légère des cellules à un stress thermique peut les protéger contre les dommages causés par le stress oxydatif ou les toxines. Une utilisation régulière du sauna ou d’un bain chaud peut avoir des avantages à long terme pour la santé. De plus, le stress thermique peut également activer le gène FOX03, bien connu pour ses propriétés de longévité. Toutefois, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer les formes de thermothérapie les plus efficaces et les plus bénéfiques pour la santé à long terme.

5. Santé cardiaque :

La thermothérapie a des effets métaboliques qui ont suscité l’intérêt de la recherche pour ses avantages potentiels pour la santé cardiovasculaire. Des études récentes ont examiné la possibilité que la thérapie thermique soit une alternative à l’exercice pour les personnes âgées, obèses ou incapables de faire de l’exercice régulièrement. Des études ont montré que la thermothérapie, en particulier par des méthodes telles que les saunas et les bains, peut avoir des avantages similaires à l’exercice. Bien que l’efficacité de la thermothérapie pour la santé cardiovasculaire soit prometteuse, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si les effets bénéfiques observés chez les sujets jeunes et en bonne santé peuvent être obtenus chez les patients présentant des facteurs de risque importants de maladie cardiovasculaire.

Jusqu’à présent, la thermothérapie a été étudiée comme mesure préventive pour les maladies cardiovasculaires. Toutefois, certaines personnes, comme celles sujettes à l’hypotension orthostatique, peuvent être exposées à des risques et devraient éviter la thermothérapie en raison de la baisse significative de la pression artérielle qui se produit généralement immédiatement après la thérapie. Bien que la thermothérapie nécessite davantage de recherche avant d’être considérée comme un traitement courant pour les patients atteints de maladies cardiovasculaires, ses effets sur la circulation, le métabolisme et la pression artérielle la rendent viable pour les personnes sans risque.

Crédit photo : Ultrahuman
Le plus souvent, la thermothérapie est utilisée en cas de blessures ou pour soulager la douleur.

6. Hormones :

La thermothérapie est une pratique qui peut avoir des effets bénéfiques pour la santé mentale en libérant des hormones positives. Selon des études, l’utilisation de la chaleur infrarouge ou des saunas peut aider les personnes souffrant de dépression en stimulant la production de sérotonine dans le cerveau. Ces effets ont été observés plusieurs jours après l’utilisation de la thermothérapie. Des chercheurs de l’Université de l’Arizona étudient comment la chaleur corporelle totale peut améliorer les symptômes dépressifs, réduire le stress et favoriser le sommeil. Ils suggèrent que la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline sont impliquées dans la thermorégulation du corps.

Le Dr Charles Raison, professeur de psychiatrie à l’Université de l’Arizona, a mené des recherches qui suggèrent que l’inflammation peut déclencher la dépression. Pour mieux comprendre les voies sensorielles impliquées dans la dépression, il a exploré les liens entre la peau et le cerveau. Il a découvert que les voies de la thermorégulation sont également liées à la dépression. Il a constaté que les produits chimiques régulateurs de température, tels que la noradrénaline, la dopamine et la sérotonine, peuvent aussi agir comme des antidépresseurs. Cependant, davantage de recherches sont nécessaires pour mieux comprendre la relation entre ces hormones, la thermothérapie, la santé et l’humeur en général.

7. Tolérance au glucose :

La thermothérapie a des effets sur le métabolisme cellulaire, qui peuvent affecter la tolérance au glucose. Par exemple, l’utilisation de saunas, de spas ou de la thermothérapie en général peut avoir les effets suivants sur la glycémie :

  • Elle peut causer une transpiration excessive qui peut mener à la déshydratation, une baisse du volume sanguin et, par conséquent, une augmentation de la glycémie
  • Elle peut augmenter les niveaux de certaines hormones qui s’opposent à l’insuline, telles que l’hormone de croissance et le glucagon, qui augmentent la glycémie et ont donc un effet hyperglycémique
  • Elle peut dilater les vaisseaux sanguins, augmentant la vitesse d’absorption de l’insuline et provoquant des fluctuations inhabituelles dans les niveaux de glucose dans le sang.

Une étude récente suggère également que la thermothérapie peut améliorer la glycémie et la signalisation de l’insuline dans les cellules adipeuses, ce qui peut favoriser le métabolisme des graisses dans ces cellules et aider à équilibrer les niveaux de glucose dans le sang. D’autres recherches indiquent que la thermothérapie peut améliorer la tolérance au glucose. Dans une étude, l’utilisation de spas pendant 8 à 10 semaines, 30 fois pour une heure à une température de 40,5 °C, a réduit la glycémie à jeun et amélioré la sensibilité au glucose et à l’insuline chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques, un trouble neuroendocrinien caractérisé par une résistance marquée à l’insuline.

8. Fitness : 

Outre les bienfaits en matière de soulagement de la douleur, de santé cardiovasculaire et de tolérance au glucose, la thermothérapie est également considérée comme bénéfique pour la condition physique en général, tant pour l’échauffement que pour la récupération. En effet, la chaleur produite par la thermothérapie permet de réchauffer les tissus conjonctifs (muscles, tendons, ligaments), ce qui les rend plus souples et plus faciles à étirer et à bouger, contribuant ainsi à la prévention des blessures. Les athlètes l’utilisent souvent dans le cadre de leur routine d’échauffement. Bien que la thermothérapie ne soit pas nécessaire pour la plupart des gens avant les étirements ou l’exercice, elle peut être bénéfique pour les personnes ayant un excès de tissu cicatriciel ou celles ressentant une sensation de tiraillement dans des zones spécifiques avant un entraînement. La chaleur aide à augmenter le flux sanguin vers la zone et à augmenter l’élasticité des tissus afin que les muscles soient prêts à travailler à un rythme plus élevé.

9. Croissance musculaire : 

Pour les personnes en phase de récupération après une blessure ou souffrant d’atrophie musculaire, la thermothérapie est un outil bénéfique pour améliorer leur rétablissement et favoriser la croissance musculaire. Selon une étude, l’utilisation de la thermothérapie avant l’exercice peut améliorer la croissance musculaire chez les personnes âgées et souffrantes d’atrophie musculaire. La recherche suggère également que l’application de chaleur peut améliorer la santé musculaire après une immobilisation temporaire ou une réduction de la mobilité due à une blessure. Dans ces situations, la chaleur peut réduire la perte de masse musculaire et améliorer les éléments de contraction musculaire, accélérant ainsi la récupération et favorisant la croissance musculaire.

Les effets indésirables de la thermothérapie

Prudence est de mise lors de l’utilisation de la thermothérapie pour éviter les effets secondaires, notamment la surchauffe ou les brûlures cutanées. Il est essentiel de placer un isolant entre la source de chaleur et la peau, de surveiller le temps d’utilisation et d’éviter de s’endormir avec tout traitement thermique en contact avec la peau, car cela peut être dangereux. De plus, si une infection est présente, l’utilisation de la thermothérapie doit être évitée car elle peut augmenter le risque de propagation de l’infection. Enfin, il est recommandé d’être prudent chez les patients atteints de brûlures, d’ulcérations cutanées, de plaies ou d’inflammation de la peau.

Situations à éviter pour la thermothérapie

Dans certains cas, l’utilisation de la thermothérapie doit être évitée. Elle peut aggraver la progression de certaines maladies comme le diabète, les maladies vasculaires périphériques, la dermatite, la sclérose en plaques ou la polyarthrite rhumatoïde. Les personnes souffrant d’hypertension ou les femmes enceintes doivent consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser des saunas, des bains à remous ou toute autre forme de thermothérapie. En cas de blessure, il est important de savoir si la thérapie par le froid ou par la chaleur est plus appropriée, car le refroidissement d’une zone réduit le flux sanguin et l’inflammation. La thérapie par le froid est généralement plus appropriée pour les zones meurtries et enflées, tandis que la thermothérapie est meilleure pour la douleur, la raideur, etc.

Conclusion

Il est suggéré par des recherches que l’application de chaleur peut améliorer la circulation sanguine, le métabolisme et la récupération musculaire, ainsi que soulager la douleur et améliorer la santé cardiovasculaire et le métabolisme du glucose. Cependant, il est crucial de comprendre les moments où la thermothérapie peut ou ne peut pas être utilisée. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre toutes les utilisations potentielles de la thermothérapie, en particulier pour les personnes souffrant de certaines maladies ou types de blessures.

SOURCE : Ultrahuman
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Restriction calorique et longévité, nom de code: PLA2G7

Prochain article

Petites poussées de stress et longévité

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.