/
427 vues
6 minutes de lecture

Tout sur l’alimentation biologique

Il est important de savoir ce que signifie le bio, comment avoir la meilleure nutrition en préservant votre pouvoir d'achat, pour le bien de votre corps, des animaux et de la planète.

Crédit photo : Michelle Nash / Camille Styles / Les aliments biologiques contiennent plus de nutriments bénéfiques, comme les antioxydants, que leurs homologues cultivés de manière conventionnelle.
Publié dans Camille Styles

Les aliments biologiques sont-ils réellement plus sains ? Les avantages en valent-ils la peine ? Devez-vous manger bio ou est-ce un moyen rapide pour vous ruiner ? La réponse est nuancée. Lorsqu’il s’agit de manger biologique, quelques facteurs entrent en jeu, vos valeurs, votre budget et votre situation géographique. Pour certains, le bio fait partie intégrante du bien vivre et de la protection de l’environnement. D’autres soutiennent que manger bio est trop cher, inutile et inaccessible. Quelque part au milieu se trouvent ceux d’entre nous qui mangent bio lorsque cela est possible, mais nous n’avons pas une opinion tranchée sur ce sujet.

Que signifie bio ?

Entre les faits nutritionnels, les listes d’ingrédients, les allégations diététiques (trompeuses), la santé de votre pouvoir d’achat, vous vous demandez peut-être comment décider quand le bio en vaut la peine et quand il ne l’est pas. Par conséquent, savoir ce que « biologique » signifie réellement peut vous aider à faire des choix éclairés ! Pour que les produits agricoles biologiques portent le label biologique certifié, ils doivent répondre aux exigences suivantes :

Crédit photo : Nicki Sebastian / Camille Styles
Le terme « biologique » fait référence à la façon dont les produits agricoles sont cultivés et transformés. 
  • Les aliments ne peuvent pas être cultivés avec des engrais synthétiques, des pesticides synthétiques ou des boues d’épuration
  • Les aliments ne peuvent pas être génétiquement modifiés – les OGM sont interdits
  • Les animaux doivent manger des aliments issus de l’agriculture biologique, sans sous-produits animaux
  • Les animaux ne peuvent pas être traités avec des hormones synthétiques ou des antibiotiques
  • Les animaux doivent avoir accès à l’extérieur et/ou au pâturage
  • Les animaux ne peuvent pas être clonés
  • Un entretien spécifique de la qualité du sol et de l’eau est nécessaire
Crédit photo : Michelle Nash / Camille Styles
Pour qu’une barre énergétique ou une boîte de céréales indique « fabriquée avec (ingrédient ou groupe d’aliments spécifique) biologique », leurs ingrédients doivent être biologiques, à quelques exceptions près.

Qu’est-ce qui rend le bétail biologique ?

Comme pour la viande biologique, le bétail doit être élevé dans des conditions de vie qui imitent les comportements naturels des animaux. Par exemple, la capacité de paître dans les pâturages, de manger des aliments biologiques et de se nourrir. On ne leur donne rien de synthétique. Ils ne reçoivent pas non plus d’antibiotiques, d’hormones de croissance ou de sous-produits animaux. De plus, les éleveurs de bétail biologique doivent utiliser du fumier animal composté pour améliorer la densité nutritive du sol.

Comment les aliments transformés répondent aux normes biologiques de l’USDA

En ce qui concerne les aliments transformés multi-ingrédients, les normes biologiques de l’USDA (Le département de l’Agriculture des États-Unis) spécifient quelques points. Par exemple, pour que votre barre énergétique préférée ou votre boîte de céréales indique « fabriqué avec (ingrédient ou groupe d’aliments spécifique) biologique », ils ne peuvent pas contenir de conservateurs, de colorants ou d’arômes artificiels. Bien sûr, leurs ingrédients doivent être biologiques, à quelques exceptions près. En fin de compte, lorsque les produits emballés disent qu’ils sont biologiques, cela signifie qu’ils contiennent au moins 70% d’ingrédients biologiques. Les ingrédients non biologiques restants doivent être produits sans utiliser de pratiques interdites (génie génétique, par exemple) mais peuvent inclure des substances qui ne seraient autrement pas autorisées dans les produits 100% biologiques.

Les aliments biologiques sont-ils réellement plus nutritifs?

La réponse est oui. Le British Journal of Nutrition a constaté que les cultures biologiques ont des concentrations plus élevées d’antioxydants, des niveaux plus faibles de métaux lourds et de nitrates, et moins de résidus de pesticides que les cultures non biologiques. Cette étude particulière a analysé 343 documents de recherche évalués par des pairs, qui ont documenté les avantages nutritionnels des céréales, fruits et légumes biologiques. À ce jour, il s’agit de l’analyse la plus approfondie de la catégorie. En outre, une autre étude comparative a calculé la teneur en éléments nutritifs des produits et des céréales biologiques par rapport aux produits conventionnels. Les résultats ? Des niveaux plus élevés de vitamine C, de fer, de magnésium et de phosphore dans les cultures biologiques.

Mangez bio, récoltez les bienfaits pour la santé

Bien que d’autres études cliniques soient nécessaires, nous savons que des études observationnelles le montrent: une consommation accrue d’aliments biologiques est associée à des avantages pour la santé. Par exemple, une incidence réduite de l’infertilité, des malformations congénitales, de la pré-éclampsie, du syndrome métabolique, de l’IMC élevé et du lymphome non hodgkinien. Il existe également une poignée d’autres avantages clés associés à l’agriculture biologique. Par exemple, l’amélioration de la santé des sols, la réduction de l’exposition aux résidus de pesticides et l’augmentation des niveaux de micronutriments essentiels.

Une consommation accrue d’aliments biologiques est associée à des avantages pour la santé.

Cela dit, le financement de la recherche biologique a, historiquement, été décevant. Le financement de l’USDA (Le département de l’Agriculture des États-Unis) devrait passer à 50 millions de dollars en 2023. Des entreprises de grands groupes agro-alimentaire comme Danone doivent augmenter le financement de la santé des sols, de l’agriculture régénératrice et des aliments biologiques.

Que se passe-t-il lorsque vous mangez tout bio ?

Comme mentionné, les aliments biologiques contiennent souvent plus de nutriments bénéfiques, tels que les antioxydants, que leurs homologues cultivés de manière conventionnelle. De plus, des études observationnelles montrent que les personnes allergiques (aux aliments, aux produits chimiques ou aux conservateurs) peuvent voir leurs symptômes diminuer lorsqu’elles se concentrent sur une alimentation biologique. Dans tous les cas, manger bio présente de nombreux avantages :

Vous consommez moins de pesticides

Les produits chimiques tels que les fongicides synthétiques, les herbicides et les insecticides sont largement utilisés dans l’agriculture conventionnelle. Ces résidus restent sur (et dans) les aliments que nous mangeons. Lorsque vous mangez bio, vous limitez automatiquement votre exposition aux toxines. Ceci est particulièrement important lorsqu’il s’agit de céréales, car la plupart sont pulvérisées avec du glyphosate.

Votre nourriture a probablement un goût plus savoureux

Elle ne contient pas de conservateurs qui la font durer plus longtemps. Les produits biologiques sont parfois produits dans de plus petites fermes, plus près de l’endroit où ils sont vendus. C’est une victoire pour votre réfrigérateur et vos papilles gustatives.

Nous soutenons la protection de notre environnement

Les pratiques de l’agriculture biologique aident l’environnement. Ils réduisent la pollution, conservent l’eau, réduisent l’érosion des sols, augmentent la fertilité des sols et consomment moins d’énergie. L’agriculture sans pesticides synthétiques est également meilleure pour les personnes et les animaux qui vivent à proximité. Acheter des aliments biologiques est une façon d’être un protecteur de l’environnement.

Nous n’ingérons pas d’antibiotiques, d’hormones de croissance, etc…

Lorsque le bétail est nourri avec des sous-produits animalier, son risque de diverses maladies augmente. De plus, l’utilisation d’antibiotiques peut créer des souches de bactéries résistantes aux antibiotiques. Aucune de ces traitements n’est bénéfique pour la consommation humaine. Au-delà du bio, il convient de noter que l’achat de bétail nourri à l’herbe et élevé au pâturage offre des avantages nutritionnels supplémentaires.

Crédit photo : Nicki Sebastian pour Camille Styles
Après tout, manger des fruits et des légumes cultivés de manière conventionnelle est plus important que de ne pas en manger du tout.

Dois-je toujours choisir le bio ?

En tant que consultante en nutrition, ma réponse est… Non ! Lorsque cela est possible, bien sûr, achetez bio. C’est le choix optimal, tant pour votre santé que pour la santé de la planète. Cependant, il est important de noter que de nombreux agriculteurs biologiques utilisent des pesticides (naturels). Quoi qu’il en soit, manger bio n’a pas besoin d’être aussi cher ou élitiste que certaines personnes le prétendent. Cependant, prévoyez si vous le pouvez un budget pour acheter des aliments biologiques. Et rappelez-vous, les produits surgelés (biologiques) seront presque toujours moins chers ! Choisir ce qui est de saison est également économique. La viande et les produits laitiers sont une autre catégorie importante pour donner la priorité aux produits biologiques, ainsi qu’aux céréales.

Soyez responsabilisé, pas craintif

Quand il s’agit de choisir entre manger biologique ou non, le pouvoir est entre vos mains. En connaissance de cause, de la façon dont les produits biologiques sont cultivés et le bétail est élevé, vous pouvez prendre une décision plus éclairée sur ce qui est dans votre assiette. Le but n’est pas d’adopter une approche dogmatique. Après tout, manger des fruits et des légumes cultivés de manière conventionnelle est plus important que de ne pas en manger du tout.

SOURCE : Camille Styles
Traduit de l’anglais

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Précédent article

Cerveau et molécules anti-inflammatoires

Prochain article

Thérapie cellulaire et génique, l’avenir…

Dernières nouvelles de Blog

L’agent secret oméga-3

Elles sont minuscules, mais les graines de chia compensent leur taille par une valeur nutritionnelle exceptionnelle.